Accueil Nutrition La figue, symbole de la Provence

La figue, symbole de la Provence

708

Noires, blanches, vertes ou violettes, les figues renferment une grande variété de vitamines et minéraux et pourraient contribuer à prévenir de nombreuses maladies. Fraîches, séchées, en confiture, cuisinées, leurs qualités gustatives et énergétiques en font un fruit régulièrement consommé par les peuples méditerranéens et ce depuis des millénaires. La vallée du Gapeau, dans le Var, concentre à elle seule 75% de la production nationale, soit 2 500 tonnes par an ! La figue trouve dans cette vallée un sol minéralement riche et bien draîné et un microclimat spécifique. Les figuiers y ont élu domicile depuis si longtemps qu’ils sont aujourd’hui un élément structurant du paysage. Solliès-Pont, capitale de la figue, est fier d’avoir sa propre AOC, la délicieuse «violette de Solliès».

Son histoire

Le terme «figue » est apparu au XIIIe siècle. Le mot vient du provençal figo qui l’a emprunté au latin ficus. Originaire de l’Asie de l’Ouest ou du Sud-Ouest, le figuier est le seul des 600 à 800 espèces de Ficus dont on produit le fruit à une échelle commerciale. D’autres espèces sont cultivées pour la production de latex, qui sert à fabriquer du caoutchouc, ou comme plantes ornementales intérieures et extérieures. Quant à la figue de Barbarie, elle appartient à une tout autre famille botanique. Il s’agit en fait du fruit de l’oponce, une sorte de cactus.

Que contient la figue ?

Des antioxydants…

Les figues contiennent différents antioxydants, particulièrement des composés phénoliques de la famille des flavonoïdes. La pelure des figues, qui est habituellement consommée, contient la majorité des antioxydants du fruit. Les figues de couleur foncée contiendraient davantage d’antioxydants que les variétés de couleur plus claire. De plus, une portion de figues fraîches aurait un pouvoir antioxydant plus élevé qu’une portion de figues séchées. Les figues séchées possèdent une bonne capacité antioxydante, mais elle est moins élevée que celle d’autres fruits séchés comme les abricots, les pruneaux et les raisins.

Les figues fraîches contiennent également de petites quantités de caroténoïdes, qui possèdent des propriétés antioxydantes. Les plus abondants sont le lycopène, suivi de la lutéine et du bêta-carotène. Il est à noter que les caroténoïdes sont mieux absorbés dans l’organisme lorsqu’une petite quantité de lipides (gras) est consommée au même moment. Les figues accompagnées de quelques noix ou de fromage constituent une excellente collation santé.

Des fibres alimentaires

Les figues fraîches et séchées contiennent environ 30 % de fibres solubles et 70 % de fibres insolubles. Une portion de 60 ml (1/4 tasse) de figues séchées fournit 10 % des apports quotidiens recommandés en fibres totales pour les hommes de 19 ans à 50 ans, et 15 % pour les femmes du même groupe d’âge. De façon générale, une alimentation riche en fibres est associée à un plus faible risque de cancer du côlon.

Les fibres solubles peuvent contribuer à normaliser les taux sanguins de cholestérol, de glucose et d’insuline, ce qui peut aider au traitement des maladies cardiovasculaires et du diabète de type 2. Quant aux fibres insolubles, elles aident à maintenir une fonction intestinale adéquate.

Des vitamines et minéraux

La figue séchée se distingue également par un contenu en différents nutriments (dont les fibres, le potassium, le calcium et le fer) supérieur à celui des canneberges, dattes, raisins et prunes séchés.

Bien les choisir…

Les figues séchées et les figues en conserve se trouvent en tout temps. La figue fraîche est surtout disponible en saison, c’est-à-dire à l’automne, à partir de septembre. Selon les variétés, elle est blanche, jaune, verte, noire ou violette, et plus ou moins sucrée. Elle doit être charnue et molle au toucher. Sa peau doit être légèrement plissée et exempte de taches ou de meurtrissures.

… et les conserver

Les figues fraîches se conservent un jour ou deux, dans le bas du réfrigérateur. Enveloppez-les bien, car elles absorbent facilement les odeurs. Entières, elles se conserveront quelques mois dans le congélateur.

Quant aux figues séchées, elle se conservent dans un contenant hermétique, au frais, au sec et à l’abri de la lumière.

L’expression «mi-figue, mi-raisin»

Cette très ancienne expression fait référence à l’habitude des marchands de l’antique ville grecque de Corinthe d’ajouter à leurs célèbres raisins des morceaux de figues sèches, beaucoup moins chères, pour les vendre aux Vénitiens. Elle désignera ensuite l’ambiguïté qu’éprouvaient les Vénitiens, qui hésitaient entre la satisfaction gourmande et le mécontentement d’avoir été bernés. Plus tard, elle désignera toute ambiguïté de même nature.

Sources et textes : www.passeportsante.net