jeu concours seniors

NEWSLETTER

Recevez gratuitement
notre newsletter !

Techniques d'une sculptrice contemporaine

Brigitte Valin, sculptrice

Le travail avec un modèle
Quand je travaille face à un modèle, j'aime avancer vite, sans réfléchir, tout mettre en place d'un jet, en quelques minutes ou quelques heures, pour saisir cette rencontre avec l'autre, là, sur la sellette, qui m'offre sa présence.
Ensuite, dans le calme de mon atelier, seule, j'essaye de renforcer ce qui se dégage de la pose, je tente de rendre cohérent, d'éliminer l'inutile pour ne garder que l'essentiel. C'est la deuxième étape de mon travail de sculptrice.

Les terres sans armature

Je construis les terres qui cuiront sans armature fixe, tassant, tapant, soutenant par des tiges plantées dans une base épaisse et que je peux déplacer avec l'avancée du travail.
Au fur et à mesure que la terre durcit, je creuse, j'ôte les tiges, je gratte, je soutiens, afin de cuire le travail séché très lentement.

Les terres sur armature

Les terres sur armature, plus grandes, ont un squelette fixé et immobile.
Il est en bois (noisetier et bambou) ligaturé avec de la ficelle puis travaillé avec des mélanges de branches de bambou avec feuilles et terre mêlées de liant acrylique durcissant au séchage; ou alors c'est une forme en grillage recouverte de tissus tendus, imprégnés de terres, ou encore une armature en fer à béton plus classique, pour un travail qui sera moulé.

La cire

La cire est modelée à température du corps sur une armature flexible et demeure un matériau éphémère. Le mélange à base de cire d'abeille teintée que je prépare à chaud me permet de travailler le déséquilibre des pièces en tension mais également la finesse des empreintes, la sensibilité de la matière ainsi que la précision, grâce à des outils chauffés à la bougie.

La dernière étape
Une fois toutes ces cuisines abouties, mon travail de sculptrice se transforme encore par le passage au bronze, comme la lave d'un volcan qui saisit la vie et lui donne une grande dureté ; par la technique du moulage en plâtre ou autre matière qui, lourde ou légère, l'habille de sa propre présence, par la patine que je travaille le plus souvent avec des pigments et des liants acryliques ou des cires colorées pour faire sortir les volumes.
 

---


J'effectue beaucoup de modelages, principalement en terre, en cire ou en bronze. Ils s'accompagnent d'installations qui partent de matériaux récupérés.

A ce jour, plus de 300 sculptures existent. Venez les découvrir sur http://www.sculpt-brigitte-valin.com

Je travaille avec des modèles nus depuis 1969, avec, toujours, la même fascination pour cet échange entre celle ou celui, qui se montre là, sur la sellette et la forme qui surgit de la terre ou de la cire. Mon art cherche en permanence à matérialiser la présence que dégage chaque être, sa force, sa faiblesse et ses émotions de plaisir comme de souffrance. Travail de fouille pour rendre sensible le poids d'humanité, au-delà de la figuration.

Sculptrice installée à Paris, vingtième arrondissement.

Blog : http://www.blog-brigitte-valin.com/

Haut    

Get Adobe Flash player