jeu concours seniors

NEWSLETTER

Recevez gratuitement
notre newsletter !

Qui sont les cyberacheteurs de plus de 50 ans ?

 

Un nouveau terme américain vient d’apparaître pour désigner les cyberacheteurs seniors. Il s’agit des « silver surfers » qui, selon la Fevad et Médiamétrie, regagnent en confiance vis-à-vis de l’e-commerce.

Selon Médiamétrie, au cours du 2ème trimestre 2010, le pourcentage d’acheteurs de la population internaute est de 72 %. Chez les 50-64 ans, elle représente 70,8 %, avec une croissance de 22 % sur un an. Cette croissance s’accélère davantage pour les 65 ans et plus, qui sont à 60,4 % cyberacheteurs.

On pourrait penser que les personnes âgées ont peur d’Internet ou du paiement en ligne, sauf que leur expérience d’achat en ligne reste relativement positive, ce qui les met en confiance pour davantage acheter sur ce canal. En 2010, le taux de satisfaction dans l'achat en ligne est en moyenne de 96,3 % et de 96,0 % chez les 50 ans et plus.

D’autres raisons sont également à prendre en considération, tel que la question de fidélité. Lorsqu’un senior achète sur un site, il reste « loyal » à ce site et ne compare pas systématiquement son produit avec d’autres sites. D’ailleurs, ils semblent être plus sensibles à la carte de fidélité offerte par les cyberboutiques. L’autre raison d’autant plus évidente, c’est la facilité d’acheter en ligne et d’être livré au pas de sa porte. C’est un critère d’achat non négligeable pour les personnes âgées, qui ne sont plus obligé de se déplacer.

Mais qu’est-ce qu’ils achètent ?

Voici une réponse intéressante révélée par le baromètre Fevad-Médiamétrie//Netratings :
42 % des internautes de 50 ans et plus ont acheté des produits techniques sur Internet au premier semestre 2010, contre 48 % tous âges confondus. Quand à la catégorie de produits maison et hygiène-beauté-santé, la pénétration de l'achat en ligne est plus élevée chez les seniors. Médiamétrie constate que les cyberacheteurs de 50 ans ou plus sur-consomment les livres et les abonnements à des revues, mais aussi l'alimentation spécialisée, l'épicerie fine et les vins, ainsi que les produits de bricolage et de jardinage. Cette dernière catégorie de produits est probablement du au temps libre dont les retraités disposent par rapports aux internautes actifs.

À cette différence, les produits culturels ou l'habillement sont les produits les moins achetés en ligne, de part les prix trop cher ou le besoin d’essayer le produit avant de l’acheter.

On constate donc que l’achat en ligne continue de se développer et se démocratise : il touche de plus en plus les seniors, grâce auxquels le e-commerce ne connaît plus d’essoufflement. Le web mobile apparaît également comme un phénomène qui prend de l’ampleur cette année. A quand l'achat sur mobile pour les seniors?



Auteur : Nathalie B.
Source: JDN

 

Voir aussi notre article    Internet : Les avantages de l’achat en ligne

Haut