jeu concours seniors

NEWSLETTER

Recevez gratuitement
notre newsletter !

Le départ à la retraite ne s’improvise pas

 

Partir à la retraite est un choix de vie qui nécessite d’accomplir un certain nombre de démarches, progressivement et tout au long de sa vie active. Sachez que la ou les caisses de retraite dont vous dépendez sont là pour vous conseiller, tout comme les directions des ressources humaines ou les services du personnel.

 

Tout au long de votre vie professionnelle

Il vous faut conserver tous les papiers qui touchent à la vie professionnelle, comme les bulletins de salaire, le contrat de travail et les certificats de travail fournis par les différents employeurs le cas échéant. N'oubliez pas que votre caisse de retraite ignore la date de départ en retraite que vous aurez fixée. Il faut donc en faire la demande, en respectant certains délais. Les caisses de retraite peuvent vous conseiller, mais elles ne vous verseront pas automatiquement une pension de retraite lorsque vous atteindrez 60 ans ou l’âge du taux plein. De plus, rappelons que la récente réforme des retraites prévoie à compter du 1er juillet 2011 un recul de l’âge légal de 60 à 62 ans, qui se fera progressivement d'ici 2018, à raison de 4 mois supplémentaires chaque année. L’âge de départ sera ainsi de 60 ans et quatre mois pour les personnes nées après le 1er juillet 1951 (départ en novembre 2011) et de 62 ans pour les natifs du 1er janvier 1956 (départ en janvier 2018).

Par ailleurs, sachez qu’il existe une possibilité de bénéficier d’une assurance vieillesse gratuite pour les pères et mères de famille sous certaines conditions de ressources et de statut, ou bien pour les parents s’occupant de leur enfant handicapé.  Il est également conseillé de mettre en place une épargne privée pour anticiper sa retraite avec des placements fiscalement avantageux, comme la souscription à une assurance-vie, ou l’ouverture d’un Plan d’Epargne Action (PEA) ou d’un Plan d’Epargne Retraite Populaire, le fameux PERP. Les rentes viagères ou les placements immobiliers sont aussi de bons moyens de s’assurer un complément de revenus à la retraite.

 

Au moins deux ans avant votre départ

La première démarche à effectuer lorsque l'on commence à envisager sa retraite est de demander son relevé de carrière à sa caisse de retraite. Ce document va en effet vous permettre de faire un point précis sur votre situation et de prendre votre décision sur la date de votre départ.

La plupart des organismes de retraite procèdent à des opérations dites de "préliquidation" qui les amènent à vous contacter entre 55 et 58 ans pour préparer votre dossier retraite. Dans ce cas, nul besoin de demander votre relevé de carrière, qui vous sera automatiquement adressé par votre organisme de retraite.

Mais si vous êtes à moins de deux ans de la retraite et n’avez pas été contacté, ou si vous souhaitez anticiper cette démarche, vous pouvez demander à chacun de vos organismes de retraite (de base et complémentaire) de vous fournir gratuitement un relevé de carrière. Celui-ci retrace les informations enregistrées par la caisse. Dans les régimes de base, par exemple, celles-ci concernent : vos rémunérations ou revenus soumis à cotisations, le nombre de trimestres validés, et le cas échéant, les trimestres assimilés (maladie, invalidité, accident du travail, chômage...), qui peuvent être pris en compte sous certaines conditions.

Il est donc souhaitable de demander ce document au minimum deux ans avant la date du départ envisagé pour contrôler l’exactitude des informations sur son parcours professionnel et avoir le temps de procéder à sa régularisation si nécessaire.

 

Au moins six mois avant la date prévue du départ en retraite

Maintenant que vous avez tous les éléments en main, vous devez accomplir les démarches auprès de votre caisse de retraite pour obtenir le versement de votre pension. Si vous êtes salarié ou agent non titulaire de la fonction publique, vous devez déposer une demande unique de retraite auprès de votre caisse de retraite. Si vous êtes fonctionnaire et si vous désirez prendre votre retraite avant l’âge limite, c’est auprès du service des pensions de votre administration auquel il faudra vous adresser. Pour les agents de la fonction publique qui atteignent l'âge de la retraite, la procédure d'admission est engagée en principe sans formalités de leur part par le bureau des pensions. Si vous relevez d’un régime dit spécial de retraite comme celui du Personnel des Mines, Agents du cadre permanent de la SNCF, Clercs et employés de notaires…, vous devez contacter votre caisse d’assurance vieillesse pour connaître les démarches à suivre. Pensez également à déposer une demande pour la liquidation de votre retraite complémentaire auprès de l’organisme auquel vous avez adhéré et informez-vous des conditions pour bénéficier de l’allocation de solidarité aux personnes âgées (ASPA) qui est un montant minimum de pension de vieillesse accordé par la caisse du régime de retraite de base dont dépend principalement l'assuré.

 

C’est enfin l’année de votre départ !

Ca y est, votre départ est proche et vous avez réalisé les principales démarches pour partir l’esprit tranquille. N’oubliez pas de signaler votre changement de situation à votre caisse primaire d’assurance maladie. Sachez également qu’à partir de 60 ans vous pouvez bénéficier de divers avantages fiscaux relatifs à la taxe d'habitation ou à la taxe foncière. Renseignez vous auprès de votre centre des finances publiques. Si vous avez souscrit un plan d’épargne pour la retraite collectif (PERCO) dans le cadre de votre ancienne entreprise, c’est le moment de débloquer les sommes capitalisées. Votre caisse de retraite peut également vous aider pour la réalisation de certains travaux de rénovation ou d’adaptation de votre habitat Pour toute information, adressez-vous à votre caisse ou au centre PACT (Protection - Amélioration - Conservation - Transformation de l'habitat) de votre département.

 

À savoir : Vous pouvez,  sous certaines conditions, cumuler les revenus d'une activité professionnelle avec votre pension retraite. Renseignez-vous auprès de votre caisse de retraite.

 

Heureusement, le départ en retraite n’est pas qu’une succession de démarches administratives qu’il faut savoir gérer avec rigueur, c’est surtout une étape à franchir sereinement pour profiter pleinement de votre nouvelle vie. Pensez au temps que vous allez avoir pour prendre soin de vous, de vos proches et vivre pleinement vos passions. Tino Rossi ne disait-il pas dans sa chanson que la vie commence à 60 ans ?

 

Pour aller plus loin :

www.lassuranceretraite.fr

www.legislation.cnav.fr

www.info-retraite.fr

Haut