jeu concours seniors

NEWSLETTER

Recevez gratuitement
notre newsletter !

Bien nourrir nos amis du ciel

 

De plus en plus de gens nourrissent les oiseaux dans leur jardin. Tout le monde souhaite que différentes sortes d’oiseaux viennent s’alimenter dans les stations de nourrissage construites rien que pour eux. Bienvenue aux merles, mésanges, chardonnerets et autres petits visiteurs !

Bien que le nourrissage des oiseaux soit une activité très plaisante, il n’est pas facile de déterminer comment vous allez nourrir ces petits compagnons de jardin. Si vous voulez aider des mésanges ou des verdiers par exemple, choisissez plutôt une mangeoire à silo ou à toit. Pour des oiseaux se nourrissant au sol comme les pinsons, les rouge-gorges ou les passereaux, utilisez une mangeoire à plateau ou dispersez la nourriture directement sur le sol.

En offrant de la nourriture, vous aidez les oiseaux à survivre pendant la longue période hivernale de pénurie alimentaire naturelle, et vous leur permettez ainsi d’être en bonne condition lorsque le printemps reviendra, pour l’élevage de leurs futurs oisillons. Cherchez un endroit calme pour nourrir vos oiseaux, près d’un abri et qui donne une vue dégagée sur les alentours, là où ils ne seront pas dérangés par le bruit ou les passants. En règle générale, plus l’offre de nourriture est variée (cacahuètes broyées, mélanges de graines, boules de graisse, cœurs de tournesol, vers de farine…), plus nombreuses seront les espèces que vous attirerez.

Pour les oiseaux, l’eau est aussi importante que la nourriture. Certaines espèces, comme les mangeurs d’insectes, trouvent leur ration d’eau dans leur nourriture et n’ont besoin de boire qu’une ou deux fois par jour. Par contre, les mangeurs de graines doivent boire beaucoup plus souvent. Les oiseaux sont très vulnérables face aux prédateurs (comme les chats), il est donc préférable d’installer les coupelles à eau près d’un abri afin de réduire les risques de guet-apens.

Nourrir les oiseaux vous procure un vrai sentiment de satisfaction car vous contribuez à leur survie. Evidemment le jardin vous offre d’innombrables possibilités, mais le balcon d’un appartement est lui aussi un très bon endroit pour nourrir vos compagnons ailés.

Haut