jeu concours seniors

NEWSLETTER

Recevez gratuitement
notre newsletter !

Morbihan : à la découverte du Circuit des Hortensias

 

S'il est de notoriété que les hortensias s'épanouissent particulièrement bien en Bretagne, il existe un lieu, unique en France, où plus de 5000 plantes, issues de 530 variétés, ont trouvé refuge. A Ploërmel, dans le Morbihan, le Circuit des Hortensias accueille chaque année des milliers de passionnés, mais aussi des visiteurs de passage, tous intrigués par cette fleur aux multiples visages qui fleurit de mai à octobre.

 

Un site d'exception

Ploërmel, 30 min au sud de Rennes. Niché entre les rives du Lac au Duc et l'ancienne voie ferrée transformée en sentier de randonnée, le Circuit des Hortensias étire ses 3 kilomètres de massifs fleuris dans un cadre exceptionnel. Le Lac au Duc, avec ses 250 ha, est le plus grand lac naturel de Bretagne, alimenté par la rivière Yvel. Un site naturel qui sert d'écrin à une création unique en France.
Le circuit des Hortensias est né en 2000, de la rencontre de deux hommes du cru, un élu chargé de l'urbanisme et un pépiniériste. L'un avait les terres, l'autre le savoir-faire. Le résultat ? Un circuit qui accueillait en ses débuts quelque 270 variétés et qui en recense aujourd'hui 533. Lieu de promenade et d'exposition des plus beaux spécimens mondiaux, le Circuit des Hortensias est aussi un conservatoire à ciel ouvert, un laboratoire expérimental en pleine terre. Il est inscrit au Conservatoire des Collections Végétales Spécialisées (CCVS).

 

Plus de 5300 plantes

L'arboretum, sur 800 mètres, offre aux plus impatients, dès le départ du circuit, un échantillon des multiples variétés et des innombrables palettes de couleurs qu'offre l'hortensia. L'occasion d'apprivoiser les trois grandes familles d'hydrangea (hortensias) : les macrophylas, plus connus sous le nom d' « hortensias boules », les hydrangeas à fleurs plates, moins connus, et enfin les inflorescences coniques, qui se distinguent en paniculata (plantes qui se tiennent très droites, aussi appelées robes de mariées) et en quercifolia (plantes remarquables grâce à leurs feuilles de chêne). Car si les inflorescences rondes ont fait la réputation de l'hortensia dans l'hexagone, l'intérêt de ce musée de plein air est aussi de montrer qu'il existe de multiples familles d'hortensias, parfois bien lointaines du célèbre hortensia boule.

 

Mille couleurs pour une fleur

Fleuris de mai à octobre, les massifs d'hortensias présentent, selon la nature du sol, des variations de couleurs étonnantes : le célèbre bleu de Bretagne provient par exemple d'une terre acide et riche en aluminium ; le rouge, lui, s'obtiendra grâce à de la chaux mise dans la terre chaque année. Et si tous les boutons d'hortensias sont verts, sans exception, la magie de cette plante est de ne révéler sa vraie couleur qu'au fil des mois... Car plus les semaines de floraisons passent, plus la couleur s'intensifie, se concluant en automne par des teintes de feu.

Blanc, fuchsia ou rose pâle, rouge, violet, bleu turquoise ou pastel, voire parfois plusieurs couleurs à la fois : les couleurs des massifs sont imprévisibles et font du Circuit des Hortensias une attraction unique, qui a en plus le don de se renouveler naturellement chaque saison.

 

 

De Cassiopée aux boutons de pivoine

Durant environ 1 heure 30, le Circuit offre à travers ses massifs une diversité et une richesse unique : des variétés miniatures plébiscitées par le monde asiatique, au paniculata phantom montant à une dizaine de mètres du sol, des fleurs délicates et dentelées du macrophyla pompadour aux branches très résistantes et au feuillage digne d'un chêne du quercifolia harmony, l'hortensia est déclinable à volonté...L'hydrangea involucrata (qui doit son surnom de bouton de pivoine à la forme qu'il prend avant de s'ouvrir), l'aspera villosa (surnommé l'hortensia velours à cause de la nature de ses feuilles) ou encore l'hydrangea cassiopée (nommé ainsi car son inflorescence plate présente des pétales en forme d'étoile) sont autant de variétés que le Circuit des Hortensias abrite soigneusement. Un musée vivant, sans cesse complété, sans cesse réinventé et redessiné, afin que les sujets soient à la meilleure place possible, tant pour leur confort personnel que pour flatter l'œil du visiteur.

 

Un brin d'histoire

L'hortensia est une plante très ancienne, dont on retrouve les premières traces sur des fossiles de l'ère tertiaire.

Mais c'est à partir de 1771, date du voyage du naturaliste français Philibert Commerson sur l'île Bourbon (aujourd'hui, île de la Réunion) que cette plante va trouver refuge en Europe, en France, et plus encore en Bretagne, où le climat doux et les embruns salés semblent la vivifier. Le botaniste tombe littéralement amoureux de cette fleur ronde, aux pétales doux et aux couleurs vives, et la classifie aussitôt.

Son nom, hortensia, a lui deux histoires. La première, relativement classique, voudrait que la plante ait été découverte dans un jardin, « hortus » en latin... La seconde, plus romantique, raconte que ce nom aurait été choisi pour rendre hommage à une amie, Nicole-Reine Lepeautre... surnommée Hortense.

 

 

Dans les environs 

 

Où dormir ?

► Au Cobh***, le plus vieil hôtel de Ploërmel, ouvert en 1845 après avoir servi d'écurie et de relais de Poste. Cossu et cosy à la fois, ce lieu trois étoiles respire l'histoire (les noms des chevaliers ayant participé au Combat des Trente au XIVe siècle, sont calligraphiés sur les murs) et les légendes bretonnes (les chambres s'appellent Merlin, Lancelot ou Guenièvre). Chambres de 70 à 110 €. Au rez-de- chaussée, le lieu offre également un restaurant gastronomique.

10 rue des Forges - PLOERMEL . Tél. : 02 97 74 00 49 - www.hotel-lecobh.com

 

► Dans une roulotte ou une yourte, au Domaine de Kervallon, à Caro (à moins de 10 km du circuit des Hortensias). Le dépaysement est de mise dans ce site verdoyant aux portes de la forêt de Brocéliande. Un hébergement insolite à prix doux : 70 € la nuit, 130 € le week-end.

Domaine de Kervallon - Le Val Saving - CARO. Tél : 06.76.68.83.67- www.domaine-de-kervallon.com


Ou manger ? Le bistrot Le rond de serviette, à Ploërmel, pour sa terrasse simple et gaie en été, et son intérieur doux en hiver... Une carte familiale, des prix doux, des produits frais... 10 € la formule du midi (entrée/plat ou plat/dessert), 23 € en soirée.

11, place d'Armes - PLOERMEL. Tel : 02 97 74 25 88

 

Où faire le plein pour son jardin ? La pépinière Les Hortensias du Haut-Bois, située à Taupont (trois minutes en voiture du Circuit des Hortensias), réunit sur ses 13 hectares plus de 50 000 spécimens d'hortensias en pleine terre et quelque 8 à 10 000 espèces en pot, tous proposés à la vente. Sans doute le seul lieu au monde où sont réunis autant d'hortensias à la fois... Forte de 750 variétés, la pépinière est un lieu de flânerie (les champs d'hortensias sont délimités par des petits chemins et des vieux arbres) tout autant qu'un conservatoire botanique. Son petit plus ? Une vieille serre en verre du XIXe, qui réunit les plus beaux spécimens et tout l'arc en ciel de couleurs qu'offre l'hortensia. Entrée gratuite. www.hortensias.fr - Tél. : 02 97 93 55 12.

 

Ou aller flâner ? Un circuit de randonnée, baptisé « Le Chemin du diable au paradis des hortensias », part du parking de l'ancienne gare de Ploërmel et propose de découvrir la chapelle Saint-Golven (au cœur du vieux bourg de Taupont, où les vieilles pierres et la végétation locale donnent l'impression que le temps s'est arrêté) en passant par un petit village appelé « Le Paradis »...Le parcours se décline en quatre propositions, de 2,8 km (3/4 d'heure) à 7,6 km (2 heures). Brochure disponible à l'Office de tourisme de Ploërmel.


 

Informations pratiques

 

Le Circuit des Hortensias est ouvert toute l'année gratuitement.

-        Des visites de groupe, d'environ 1 heure ½, ont lieu de juin à septembre, sur réservation. Tarif : 2,50 € par personne.

-        Les visites individuelles ont lieu chaque mercredi de l'été (juillet et août) à 15 h, après inscription auprès de l'Office de Tourisme. Tarif : 3 € par personne. Ces visites guidées sont gratuites pour les moins de 12 ans, accessibles aux personnes à mobilité réduite (la voie verte est goudronnée).

Office de Tourisme de Ploërmel - 02 97 74 02 70 - accueil@tourisme-ploermel.com

 

Retrouvez toutes les informations touristiques pour organiser votre séjour, auprès du Comité Départemental du Tourisme du Morbihan au 02.97.54.06.56 ou sur le site Internet www.morbihan.com

Haut    

Get Adobe Flash player