jeu concours seniors

NEWSLETTER

Recevez gratuitement
notre newsletter !

A la découverte de la microkinésithérapie

Qu’est-ce que
la microkinésithérapie ?
De micro (petit), kinesis (mouvement en grec) et therapeuein (soigner en grec),
microkinésithérapie signifie «soin par le petit mouvement».
Cette méthode de soin manuelle a été développée dans les années 80 par deux
masseurs-kinésithérapeutes lorrains : Daniel Grosjean et Patrice Benini. Elle
s’inscrit dans le registre des médecines douces, à l’instar de l’homéopathie
ou de l’acupuncture. Ici, les granules et les aiguilles sont remplacées par la micropalpation,
effectuée manuellement par le microkinésithérapeute. Cette discipline
n’apporte, ni n’enlève matière, énergie ou magnétisme, pas plus qu’elle n’effectue
de chirurgie «à mains nues». Là où la radiographie, le scanner ou l’IRM peuvent
ne rien déceler dans l’organisme d’un patient qui se plaint d’une pathologie
fonctionnelle, le (la) microkinésithérapeute ressent entre ses mains le
dysfonctionnement douloureux.
«Douce» est cette thérapie qui fait appel à une technique de palpation «douce»
pour une correction «douce», dans une approche globale du patient, elle aussi,
très «douce». Douceur et respect sont au coeur de la microkinésithérapie que
seuls les masseurs-kinésithérapeutes et médecins (les vétérinaires aussi, pour

Haut