jeu concours seniors

NEWSLETTER

Recevez gratuitement
notre newsletter !

Partir en vacances avec son animal de compagnie

Pour partir en toute sérénité en vacances avec votre animal de compagnie, prenez quelques mesures de précaution pour assurer son bien-être ainsi que votre propre confort.

Avant votre départ

Il est important de vérifier que tous les vaccins de votre animal sont à jour. Bien vacciné, votre animal est protégé en toutes circonstances. Pensez également à lui administrer un vermifuge et un traitement antiparasitaire quinze jours avant le départ (à renouveler pendant votre séjour). Les tiques et les puces qui foisonnent en ces périodes estivales sont à l'origine de démangeaisons chez votre animal et peuvent lui transmettre des maladies, dont certaines transmissibles à l'homme. Le tatouage et le certificat de santé de votre animal sont obligatoires dans certains endroits, renseignez-vous donc avant votre départ auprès de l’office de tourisme de votre lieu de villégiature.

Pendant le voyage

En voiture, il est recommandé de faire voyager votre chien à l'arrière, si possible séparé du conducteur par une barrière ou un filet de sécurité. Le chat, quant à lui, sera en sécurité dans un panier de voyage fermé, de préférence au sol. Faites des pauses toutes les deux heures pour que votre animal puisse boire et se dégourdir les pattes. Tenez- le en laisse, beaucoup d’animaux fuguent sur les aires d'autoroutes, et ne le laissez jamais enfermé seul dans une voiture en plein soleil.

En train, si votre animal de compagnie est de petite taille (poids inférieur à 6 kg), transportez-le dans un sac ou un panier dont les dimensions n'excèdent pas 45cm x 30cm x 25cm, et comptez 5,10 € pour le prix du transport. Pour un gros chien tenu en laisse et éventuellement muselé, il faut payer un billet demi-tarif (réduction calculée sur le prix plein tarif du billet 2ème classe même si vous voyagez en 1ère classe). Assurez-vous que la présence de votre compagnon dans le compartiment ne gêne pas les autres voyageurs.

En avion, selon sa taille et son poids, votre animal est autorisé à rester  avec vous en cabine dans un sac ou une caisse de transport, le prix de son billet étant calculé au forfait ou au kilo comme excédent de bagage. En cas de refus de la part de la compagnie, votre animal voyagera  en soute climatisée et pressurisée. Pour cela, vous devez louer ou acheter une cage réglementaire : pensez à prévoir de l’eau et de croquettes, surtout en cas de long vol.

En bateau, sachez que chaque compagnie a ses propres règles, d’où l’importance de bien se renseigner lors de la réservation de vos billets. La compagnie peut accepter que votre animal voyage avec vous, dans un sac de transport ou tenu en laisse, ou bien  vous imposer qu’il reste en cale, dans votre voiture ou dans un chenil : soyez vigilants, car mal ventilés, ces endroits sont propices aux coups de chaleurs mortels.

Si votre animal est craintif et que vous redoutez pour lui la perspective de ce voyage enfermé dans une cage, parlez-en à votre vétérinaire. Un calmant adapté pourra limiter son stress.

Haut