jeu concours seniors

NEWSLETTER

Recevez gratuitement
notre newsletter !

Boire, une priorité en été !

 

« Boire, boire, boire ! » : dès que les grosses chaleurs arrivent, on ne cesse de répéter ce message de santé. Je suis certaine que vous connaissez cette mesure de prévention et d’ailleurs, je vous entends d’ici me dire que vous buvez en quantité suffisante. Mais comme un petit rappel ne fait jamais de mal, prenons le temps ensemble de voir pourquoi il faut boire, quoi et en quelle quantité.

 

Pourquoi boire ?

S'hydrater ne sert pas seulement à étancher sa soif mais aussi et surtout à procurer en permanence à notre organisme l'eau dont il a besoin pour renouveler ses cellules : en effet, notre corps est composé de 70% d'eau qui doit être régulièrement reconstituée. Boire permet de faire fonctionner notre système hépatique et rénal et, par conséquent, de purifier et de nettoyer notre organisme des toxines accumulées. Cela facilite aussi  le bon passage des hormones et celui des nutriments vers tous les organes vitaux. Enfin, une hydratation suffisante assure un débit cardiaque correct et une bonne oxygénation des tissus.  Et, fait à ne pas négliger, un apport suffisant en eau garantit également les minéraux et les éléments nutritionnels indispensables à la vie ou à la bonne santé de chacun. Alors ne nous en privons pas !

 

Quels sont les signes d'une déshydratation ?

Quand notre corps manque d'eau, il le manifeste dans un premier temps par une sensation de soif. Puis, nous nous sentons fatigués et nos capacités physiques et intellectuelles s'en trouvent altérées. Ce phénomène s'explique par un manque d'oxygénation dans l'organisme. Dans des cas plus sévères, la déshydratation entraine une réduction du volume de sang et conduit souvent à un malaise ou à une perte de connaissance. L'organisme tolère très mal une diminution du pourcentage d'eau corporelle. Lors d’une mauvaise hydratation non compensée de 2 à 3 litres, des troubles apparaissent : le débit cardiaque et la tension artérielle baissent, le pouls s'accélère, la température s'élève dangereusement||amp||#160;… Vous risquez alors « le coup de chaleur ».  Ne pas boire suffisamment peut aussi entraîner l’apparition d’œdèmes au niveau des chevilles. Vous souffrez de rétention d’eau ? Surveillez d’autant plus votre consommation d’eau : plus vous buvez, moins votre corps ressent le besoin de stocker de l’eau ! Enfin, attention à la déshydratation sans soif. L’âge avançant, la sensation de soif s’émousse et vous éprouvez de moins en moins le besoin de boire. N’attendez donc surtout pas d’avoir soif pour boire. Buvez par plaisir et non par besoin, voilà la règle d’or de l’été !

 

Les avantages d'une bonne hydratation

Un corps bien hydraté est un organisme plus résistant aux infections. Nous avons moins de crampes, de maux de tête ou de troubles de la mémoire. Une bonne hydratation permet aussi une amélioration de notre transit intestinal. N'oubliez pas que boire un grand verre d'eau dès le lever contribue à l'élimination des toxines emmagasinées durant la nuit. Et si vous avez décidé de vous exposer (modérément) au soleil pour avoir une jolie peau dorée, buvez ! Plus votre peau est bien hydratée, plus votre bronzage sera radieux, lumineux et de longue durée.

 

Quels sont nos besoins en eau ?

Les besoins en eau varient d'un individu à un autre et dépendent également de notre activité physique. Mais on peut dire que la moyenne est de 2,5 litres par jour dont une bonne partie (au moins 1 litre)  est apportée par notre alimentation.  Il faut boire régulièrement tout au long de la journée, à petites doses, pour atteindre un objectif de 1,5 litre par jour. La quantité ingurgitée sera plus importante si vous pratiquez une activité sportive, même légère, car vous éliminez beaucoup plus d’eau. Il est recommandé de boire un demi-litre d'eau avant l'effort, de continuer à boire pendant l'activité sportive et de boire à nouveau un demi-litre d'eau après pour éviter tout problème musculaire. Quant aux aliments qui apportent de l’eau, ce sont bien entendu les fruits et légumes : melon, pastèque, laitue, concombre, tomate, carotte seront vos alliés de l’été. Une bonne portion de 250 gr de légumes par repas et au moins 3 fruits par jour et le tour est joué !

 

Quelle eau choisir ?

L'eau de source et l'eau minérale se distinguent par deux critères fondamentaux : alors que l'eau minérale naturelle a une composition stable en minéraux et oligo-éléments, la composition de l'eau de source est variable. Elles proviennent toutes les deux de nappes souterraines protégées et contiennent moins de 10 mg de nitrates par litre. Elles sont dépourvues de bactéries. L'eau du robinet a une composition en nitrates souvent plus importante. Il est d'ailleurs recommandé de ne pas dépasser le seuil des 15mg/ litre. En revanche, les normes sanitaires sont très strictes. Malgré tout, il faut toujours laisser couler l'eau du robinet quelques secondes afin d'éviter les traces de métaux, comme le plomb, qui peuvent se trouver dans les canalisations. La présence du chlore peut aussi déplaire à certaines personnes, mais on peut y remédier en utilisant une carafe spéciale pour filtrer l'eau. La meilleure des recommandations, si vous le pouvez, est de varier vos sources d’eau. Si vous buvez de l’eau embouteillée, changez de marque régulièrement pour profiter ainsi d’un apport bien équilibré en divers minéraux. L'eau reste le meilleur moyen pour s'hydrater, toutefois, vous pouvez aussi vous laisser tenter par des jus de fruits frais ou des sodas mais attention à l’alcool : il est à consommer avec modération car il a un effet déshydratant. Alors, un petit apéritif oui, mais on n’oublie pas de boire un grand verre d’eau avant de se coucher en compensation ! Et si vous avez du mal à boire en quantité, d’autres solutions complémentaires s’offrent à vous pour abaisser la température corporelle en cas de fortes chaleurs : brumisateur, linge humide, climatisation, etc.

 

 

Stéphanie Ealet - Diététique et conseil en image

Centre 360 - Avenue du 8 mai 1945 - 13700 MARIGNANE - Tél : 04 42 07 25 80

Haut