jeu concours seniors

NEWSLETTER

Recevez gratuitement
notre newsletter !

Les aides auditives

Le marché français des aides auditives ne semble pas connaître pas la crise. Augmentation et vieillissement de la population, moindre réticence à l’appareillage grâce aux innovations technologiques, évolution des modes de vie et préoccupation croissante pour la santé… les besoins sont réels alors que le taux d’équipement des malentendants reste anormalement bas. D’une manière générale, les seniors sont assez réticents à l’idée de porter une aide auditive, même si ces petits appareils se font plus discrets et chaque année plus efficaces.

 

 

Les prothèses auditives regroupent l’ensemble des aides à l’audition applicables à toutes les surdités avec une efficacité reconnue mais variable en fonction du type de surdité, de la personne appareillée et des conditions acoustiques ambiantes. Ces aides auditives ne traitent pas l’oreille mais le son : elles n’ont aucun effet thérapeutique mais permettent réellement d'améliorer la communication. Depuis quelques années les aides auditives bénéficient du traitement numérique du son. Les prothèses numériques sont plus fiables, plus facilement adaptables et surtout plus confortables que les anciens appareils. Elles permettent une bonne perception de l’environnement sonore et une amélioration de la compréhension de la parole, mais l’utilisation en milieu bruyant pose encore des problèmes.

Il existe deux formes d'appareils auditifs, les contours d'oreille et les intraauriculaires, avec des performances à peu près équivalentes.

Focus sur les points forts et les inconvénients de ces prothèses.

 

 

 

Contours d'oreille: les plus utilisés

Avec plus de 70% du marché de l’appareillage, le contour d'oreille est une forme d'aide auditive qui recouvre aujourd'hui des appareils très différents, comme le contour classique de grande taille pour surdité profonde ou le micro-contour beaucoup plus discret. Sachez que les couleurs de ces appareils peuvent très bien s’harmoniser à la carnation de votre peau ou à la teinte de vos cheveux !

Les + :

  • Il existe des contours d'oreilles de différentes puissances, ce qui permet d'adapter ce type de prothèse aux pertes auditives légères à profondes.
  • La taille de ces appareillages les rend faciles à manipuler y compris par des personnes très âgées ayant des problèmes visuels ou moteurs.
  • L'électronique de l'aide auditive est située en totalité (sauf dans le cas d'un système à écouteur déporté) en dehors de l'oreille. Cela permet une protection efficace contre l'humidité (transpiration) et le cérumen donc une meilleure fiabilité dans le temps.
  • En règle générale, les piles utilisées sur ce type de prothèse permettent une autonomie de 10 à 15 jours pour 12 heures d’utilisation par jour.
  • La taille de ces appareils permet l'implantation des options électroniques les plus variées : micros directionnels, contrôle de volume, sélecteur de programme…

Les - :

  • L’esthétique est parfois peu satisfaisante suivant la taille de la prothèse, mais les mini contours actuels tendent de plus en plus à limiter au maximum l’impact esthétique.
  • La propagation du son dans le tube provoque une légère distorsion.

 

Le coût : de 500 à 2000 € par oreille

 

 

 

Intra-auriculaires : les plus discrets

L'appareil auditif intra-auriculaire est la deuxième forme d'appareil auditif la plus utilisée après les contours d'oreille. L’intra-auriculaire est une oreillette qui se loge à l'intérieur de l'oreille dans le conduit auditif : elle est donc invisible de l’extérieur. Mais ces appareils ne peuvent pas être utilisés par tous. L'intra auriculaire convient aux personnes : souffrant de gênes auditives légères à moyennes ; agiles et précises dans leurs gestes ;  qui recherchent la discrétion et l'esthétique ; qui portent des lunettes. A contrario, l'appareil n'est pas adapté  pour ceux : ayant un conduit auditif trop petit, étroit ou tortueux ; ayant de fortes sécrétions de cérumen susceptibles d'obstruer l'embout auditif ; aux surdités profondes ou très sévères (au-delà de 80||amp||#160;dB de perte).

Les + :

  • discrétion  et esthétisme
  • beaucoup plus facile à accepter psychologiquement ;
  • convient bien aux personnes ayant des cheveux courts ;
  • permet une utilisation plus aisée du téléphone.

Les - :

  • manipulation pas toujours facile ;
  • plus fragile ;
  • pile plus petite avec une autonomie de 4 à 5 jours ;
  • l'appareil étant situé entièrement dans le conduit auditif, il a tendance à obturer celui dernier et entraîner une sensation d'oreille bouchée ou une résonance de la propre voix de l'utilisateur.
  • prévoir plusieurs essais avant une adaptation définitive.

 

Le coût : à partir de 1400 € par oreille

 

 

 

En général, les prix des prothèses auditives dépendent beaucoup du modèle, de sa marque et de son fabricant, ainsi que du degré de performance du processeur numérique. À titre indicatif, le prix unitaire d'une prothèse numérique actuelle peut varier de 800 à 1900 €. A noter que depuis 2008, tout audioprothésiste se doit de remettre, préalablement à toute vente ou appareillage, un devis selon un modèle bien normalisé. Ce devis doit également être remis accompagné d'une fiche technique résumant les caractéristiques de l'appareillage proposé ainsi que le prix des prestations de services, comme les rendez-vous réguliers pour régler et adapter l’appareil. Il est donc vivement conseillé de demander plusieurs devis à plusieurs audioprothésistes d'enseignes différentes afin de pouvoir au mieux comparer et trouver la meilleure offre !

 

 

 

Audioprothésistes et opticiens, même combat ?

Les perspectives de croissance alléchantes du marché des aides auditives attisent également les convoitises des acteurs du monde de l’optique. Si les professions d’audioprothésiste et d’opticien requièrent certes des compétences différentes, elles se rejoignent néanmoins par certains aspects clés. La notion de proximité est ainsi essentielle dans ces deux activités et la clientèle est en partie identique. De plus, les opticiens ont un atout considérable : la densité de leurs réseaux. Leur succès n’est cependant pas assuré d’avance : ils devront se donner les moyens de leurs ambitions pour s’imposer dans le secteur des aides auditives. La bataille se tiendra notamment sur le terrain de l’image et de la légitimité.

 


Voici les signes qui doivent vous alerter  et qui doivent vous faire consulter un médecin ORL :

  • Vous avez parfois l'impression de ne pas saisir tous les mots d'une conversation, qui arrivent à votre oreille de façon assourdie, comme dans du coton.
  • Vous entendez mais vous ne comprenez pas.
  • Vous avez du mal à comprendre les dialogues d'un film lorsqu'il y a de la musique.
  • Vous avez du mal à comprendre lorsque l'on vous parle à distance ou le dos tourné.
  • Vous avez l'impression que les gens n'articulent plus.
  • Vous faites souvent répéter celui qui vous parle.
  • Vous avez tendance à parler fort.
  • Vous avez besoin d'augmenter le volume de la télévision ou bien de la radio.
  • Vous êtes vite fatigué lorsque vous êtes dans un milieu bruyant.
  • Vous n'arrivez pas à entendre le tic-tac des aiguilles de votre montre.
  • Vous avez des problèmes de compréhension au téléphone.
  • Vous avez des difficultés à suivre une conversation lorsque vous êtes dans un groupe de plus de 2 personnes...

 

 

 

Sources :

www.journee-audition.org

http://appareil-auditif.comprendrechoisir.com/

www.dossierfamilial.com

La distribution d'aides auditives à l’horizon 2015 – Etude Xerfi (Février 2012)

Haut