jeu concours seniors

NEWSLETTER

Recevez gratuitement
notre newsletter !

Marseille, ville d'accueil et de culture

Marseille est la plus ancienne ville de France. Son architecture actuelle et sa population sont le reflet de 2600 ans d’histoire. Les richesses de son patrimoine assurent aujourd’hui encore et pour les générations futures, la pérennité du lien qui existe avec ce passé foisonnant. Ville d’accueil et d’immigration du berceau méditerranéen, Marseille s’est au fil du temps constituée une identité forte bénéficiant d’une culture plurielle. Au cours des périodes glorieuses et prospères comme des phases de crises, la ville et ses habitants ont fait preuve de résistance et de réactivité. Souvent caricaturée, Marseille a toujours suscité un intérêt particulier et stimulé l’imaginaire des Français. La ville est fière de sa différence et de son appartenance identitaire forte, résultats de son histoire exceptionnelle. Aujourd’hui, la cité phocéenne revendique sa place de deuxième ville de France et de métropole méditerranéenne. 2013 est l’année phare de Marseille qui devient Capitale Européenne de la Culture. Ainsi, de nombreux projets sociaux, culturels et d’aménagements voient le jour un peu partout à travers la ville faisant aujourd’hui de Marseille, la métropole du bassin méditerranéen.

 

Marseille, ville de tourisme

Marseille est la métropole du sud-est de la France et plus encore du bassin méditerranéen. Elle a été fondée vers les 600 avant J.-C. par des marins grecs originaires de Phocée en Asie mineure, ce qui lui vaut aujourd’hui encore l’appellation de "Cité phocéenne". La ville possède de nombreux atouts : la mer, le soleil, la nature et la culture. Son accessibilité et ses habitants chaleureux sont également des valeurs fortes que Marseille est fière de représenter.

Du Vieux-Port aux Calanques, en passant par la "Bonne Mère", Marseille est un territoire aux paysages variés et surprenants. Les espaces verts et naturels s’étendent à perte de vue autour de la ville. Les traces d’une histoire riche sont omniprésentes à travers l’architecture, la culture et la population. De par son ancienneté, sa culture caractéristique, son identité forte et son brassage ethnique, Marseille est aujourd’hui l’une des villes les plus cosmopolites de France.­­­­­­­­­­­ Des statues, ­des édifices, des sculptures… Grâce aux traces du passé, la ville offre un large panorama, laissant les habitants et les visiteurs libres de reconstituer son histoire à travers les siècles et pourquoi pas, d’envisager son avenir.

 

Le Vieux-Port

En 600 av J.C, les Grecs, venus de Phocée en Asie Mineure, débarquent  dans la calanque du Lacydon. Durant toute l’Antiquité et le Moyen-Âge, la ville se  développera uniquement sur la rive nord du port. Il faudra attendre 1666 pour que la ville  s’agrandisse vers le sud, sous l’impulsion et ordre de Louis XIV.

Plus d’infos sur www.vieuxportdemarseille.fr

Notre-Dame de la Garde: du haut de ses 154 mètres, la colline de la Garde est le point culminant de Marseille. La basilique, dont la vierge à l’enfant protège la ville et ses habitants, a été construite entre 1853 et 1864, date de sa consécration. Surplombant la cité phocéenne, l'église Notre Dame de La Garde est un monument incontournable de la ville. Construite sur une colline au sud du Vieux-Port, la Bonne Mère fêtera en 2014 ses 800 ans d'existence.

 

L'Abbaye Saint-Victor : sous l'Empire Romain, le site de l'Abbaye Saint-Victor fût d'abord une carrière, puis une nécropole chrétienne. L'abbaye doit son nom à Victor le Martyr, officier dans une légion thébaine entièrement composée de chrétiens, qui fût décapité. Sa légion fût elle-aussi entièrement massacrée par l'empereur Maximien Hercule en l'an 302.

En 1963, la ville de Marseille et le Ministère des Affaires Culturelles démarrent des fouilles et une restauration complète de l'abbaye. En 1997, elle entre à l'Inventaire des monuments historiques

 

La Canebière: artère emblématique des Marseillais, son nom provient de « canebe » ou  chanvre dont se servaient les cordiers, installés ici au Moyen-Âge. Au 19èmesiècle, de beaux immeubles haussmanniens y furent construits.

 

Les cathédrales Vieille Major et Nouvelle Major: situées dans le quartier du Vieux Panier, elles sont toutes deux classées Monuments historiques. La première date du 12èmesiècle. La deuxième, construite sous Napoléon 3 est de style romano byzantin.

 

 

Le Palais Longchamp: hymne à la gloire de l’eau, ce palais-château d’eau monumental  est intimement lié à la construction du canal de la Durance. Il est considéré comme l’une des  plus belles réussites de l’architecture du second empire à Marseille.

 

Les îles du Frioul et le Château d’If : Silhouette de calcaire au large de Marseille,  l’archipel du Frioul pointe vers la côte les reliefs de ses quatre îles : Pomègues, Ratonneau, If  et Tiboulen. Le Château d’If, rendu célèbre par Alexandre Dumas qui en fit la prison de son  héros, le Comte de Monte Cristo, est une ancienne forteresse construite sous François 1er afin  de défendre la ville.

 

Le Palais du Pharo : palais mythique de Napoléon III qui souhaitait avoir une résidence  « les pieds dans l’eau »;  le Pharo est un site emblématique de la cité phocéenne. Surplombant la mer, entouré de vastes jardins, le bâtiment est un lieu de balade et de séminaires très apprécié.

 

 

Le Stade Vélodrome : théâtre des heures de gloire de l’OM, le Stade Vélodrome est l’une des enceintes sportives dont le nom est connu dans le monde entier. Propriété de la Ville de Marseille depuis 1937, c'est le deuxième plus grand stade français, après le Stade de France, avec une capacité de 60.013 places.  La visite du stade Vélodrome, devenue « un incontournable » dans la découverte de la ville, permet désormais  chaque année, à des milliers de personnes de pénétrer dans ce temple du football français ! En plus de la visite classique (tribunes, loges, vestiaires ...), l’ambiance des soirs de matchs a  été recréée : la sonorisation du couloir qui conduit à la fameuse trappe puis à la pelouse  permet de «s’y croire», ainsi qu’un film relatant l’histoire du Stade Vélodrome.

Le château et le parc Borély : Ancienne propriété de la famille Borély, elle fut  construite en 1766. Une partie du domaine fut rachetée par la Ville au milieu du 19Eme siècle.  Le parc de 17 hectares accueillant lac, jardins à la française, roseraie, jardin botanique,  pelouses ombragées et pistes cyclables est un site  incontournable pour nombre de  Marseillais. Le château est actuellement en travaux de rénovation pour accueillir le Musée  des Arts décoratifs en juin 2013.

 

L'Estaque et les peintres : à l’extrême Nord de Marseille, blotti au pied de la chaîne de la Nerthe qui le protège du mistral, le petit port de l’Estaque (attache, en provençal), reste l’un des quartiers les plus pittoresques de la ville. Son développement au cours des siècles est étroitement lié à la fabrication de tuiles artisanales. Au début du XXe siècle on s’y rendait volontiers pour déguster oursins, panisses et sardines dans les hôtels et restaurants installés les pieds dans l’eau. Bastides, villas du bord de mer (Château Fallet, Villa la Palestine…), véritables " Folies " architecturales, fleurissent alors à côté des petites maisons traditionnelles des ouvriers travaillant dans les usines voisines (tuileries et cimenteries).

 

 

Chaque semaine l’Office du Tourisme de Marseille vous propose des visites guidées pour  découvrir Marseille sous ses aspects les plus classiques comme les plus insolites.

 

 

Quelques visites à succès :

  • Le quartier du Panier
  • La Naissance de  Marseille depuis les Grecs
  • Les forts du Vieux - Port : Saint- Nicolas et Saint-Jean
  • La basilique
  • Notre – Dame – de – la - Garde.
  • Les peintres de l’Estaque : Cézanne, Dufy, Braque...
  • La Cité radieuse - Le Corbusier

 

 

 

 

Les traditions culinaires

C’est une atmosphère conviviale qui nourrit les repas quotidiens où l’huile d’olive et l’ail sont  les partenaires des plats les plus typiques. Carrefour de la Méditerranée, Marseille a su explorer les cuisines venues d’ailleurs et  s’approprier quelques préparations qui ont intégré la carte du terroir. On y déguste des plats épicés aux accents ensoleillés mais aussi poissons, crustacés et autres produits de la mer qui jouent une belle partition...

Quelques suggestions pour les gourmands : la fameuse bouillabaisse, les pâtes au pistou, les fruits de mer, le riz aux favouilles, les alouettes «sans tête», la daube provençale, les pieds et paquets, l’aïoli, la tapenade, l’anchoïade, les farcis de légumes, les encornets farcis, les panisses et les chichi freggi, la soupe de poissons de roche et bien sûr loup, daurade ou sar grillés accompagnés de rouille n’en sont que quelques exemples.

La période de noël, est aussi l'occasion de partager des traditions culinaires ancestrales, telles que "le gros souper et les 13 desserts" et plus tard, les navettes à la chandeleur

 

Les marchés typiques

Les marchés de Provence sont célèbres pour leurs couleurs, leurs parfums, leurs animations… Des marchés alimentaires aux marchés aux fleurs, en passant par les marchés forains, tous font partie de la culture provençale. Une façon agréable de découvrir les habitants et leurs coutumes, en se plongeant au cœur de la vie et de l’activité marseillaise.

Du célèbre marché aux poissons du Vieux-Port aux brocantes du cours julien, en passant par les foires aux livres, les marchés de voitures d’occasion ou encore les marchés aux puces, il y en a pour tous les goûts, aux quatre coins de la ville.

A découvrir

Marché aux poissons - 1er ardt

   Quai de la Fraternité
   Du lundi au dimanche de 8h à 13h

Marché des bouquinistes - 1er ardt

    ­Square Léon Blum
    Livres, disques, CD et DVD d'occasion
    Du mardi au samedi de 8h30 à 18h30­

­

Marché Du Cours Julien - 6e ardt

    Notre Dame Du Mont
    Brocante les 3e dimanches du mois de 8h à 13h
    Livres anciens les 2e samedis du mois de 8h à 13h
    Timbres le dimanche de 8h à 13h

Auto Expo - 10e ardt

    Parking Hippodrome Vivaux
    139 Bd Mireille Lauze
    13010 MARSEILLE
    Tel 04 91 79 52 88
    Dimanche de 8 h 30 à 13 heures
    Marché aux voitures d'occasions, de particulier à particulier
 

Marché aux puces – 15ème ardt

    130 chemin de la Madrague Ville
    Tel : 04 91 02 81 81
    Dimanche de 6h à 13h
    Brocante le samedi de 8h à 13h
    Marché alimentaire du mardi au dimanche de 8h à 18h

Une promenade inoubliable dans les calanques

Des navettes maritimes sont proposées tout au long de l'année permettant de découvrir Marseille, ses îles, sa rade et les calanques de Marseille à Cassis.

Renseignements pratiques pour les traversées vers le Château d'If et les Iles du Frioul:
If Frioul Express - quai des Belges - 13001 - Tél : 0491 46 54 65


Renseignements pratiques pour les croisières dans les calanques:

  • Icard Maririme-Marseille Côte Mer - quai des Belges 13001 - Tél : 04 91 33 03 29
  • Croisières Marseille Calanques - 74 quai du Port - 13002 - Informations et réservations au 0825 136 800
  • Bleu Evasion ((Visites sur des petits bateaux, dont un à énergie solaire, baignade et activités...) Informations au 06 34 13 74 22

 

Visiter Marseille selon différents modes de transport, c'est possible.

A pied avec les visites guidées pédestres, en véhicule de tourisme : 2CV, scooter électrique..., en bateau, en petit train.... Visiter Marseille de façon insolite !

 

"Marseille le Grand Tour"

Dans un bus double étage découvert,un circuit de 18 km à travers les principaux quartiers de la ville, d'une durée d'environ 1h30, ponctué de 13 arrêts où les passagers peuvent monter ou descendre à leur guise pour visiter un quartier et reprendre un bus suivant pour poursuivre leur circuit.

Tout au long de ce circuit des commentaires originaux sont diffusés au moyen d'écouteurs individuels. Chaque passager dispose d'un sélecteur lui permettant de choisir la langue de son choix: français, anglais, espagnol, italien et allemand. Les écouteurs sont délivrés lors de la première montée dans le bus et restent la propriété de leur utilisateur.

Le Pass qui vous est délivré vous permet de monter et descendre libre a tous les arrêts, pour visiter monuments et musées ou pour flâner tranquillement.

 

13 arrêts incontournables : Vieux Port, Métro - Vieux Port, Fort Saint-Nicolas, Vallon des Auffes, Corniche Talabot, Borely, Oriol Corniche, Notre Dame de la Garde, Corderie/Saint Victor, Préfecture Gabriel Péri, République Fort Saint Jean/MUCEM.

 

Randonnée Théâtrale :

Pendant un circuit pédestre d’environ 10 km, dans les pas de Marcel Pagnol, vivez une de ses œuvres, comme si vous y étiez…

Marcel Pagnol a été parmi les premiers cinéastes à sortir les caméras des studios, à tourner en extérieur en filmant la vraie vie. Depuis 1998, grâce aux Compagnies Scènes d’Esprit et Dans la Cour des Grands, les personnages de Pagnol sont rendus à cette vie réelle à laquelle ils appartiennent.

La Femme du Boulanger - Randonnées du 20 avril au 26 mai 2013

 

 

Informations pratiques

Office de Tourisme et des Congrès de Marseille
11, La Canebière
13001 Marseille
­­­­­Tel : 0 826 500 500
Fax : +33 (0) 4 91 13 89 20 ­­


Le « made in » Marseille

Au fil des siècles, Marseille a su conserver des traditions et un art de vivre légendaire. Capitale du savon, berceau du santon, Marseille n’oublie pas les gastronomes avec son pastis et sa Bouillabaisse connus dans le monde entier.

 

Les Santons

Emblème de la Provence dans le monde entier, le santon de terre cuite, né à Marseille à la  fin du XVIIIème siècle, est l'un des rares objets artisanaux toujours fabriqués dans le respect  de la tradition.

Noble descendant de ses ancêtres de mie de pain, de plâtre, de cire ou de verre filé, la  fabrication de cette figurine s'est perpétrée jusqu'à aujourd'hui, respectant un savoir-faire où  création et secrets d'ateliers sont depuis toujours associés.

 

Les Navettes

La navette à la fleur d’oranger est une pâtisserie traditionnelle, façonnée en forme de petite  barque (navette) de 7 à 8 cm de long créée pour commémorer l'arrivée du Saint-Lazare et des Saintes qui mouillèrent sur les rivages de Provence, le 2 février, ily a près de 2000 ans.

 

Le Pastis

Artisan, artiste, écologiste passionné, Paul Ricard crée le pastis de Marseille en 1923. Durant un an, il façonne son œuvre, décrypte chaque arôme, mélange, associe, harmonise, met au point des méthodes d’extraction et démacération de l’anis et de nombreuses autres plantes (réglisse, armoise, cardamome...). D’autres marques sont venues enrichir ce marché de l’apéritif provençal (Bardoin, Janot et son 51, Casanis ...), mais aussi de petits artisans. Plus d’infos : www.lamaisondupastis.com

 

Le Savon de Marseille

Au XVIème siècle, la savonnerie marseillaise, installée au lendemain des croisades, dépasse le stade artisanal. En 1786, 48 savonneries produisent à Marseille 76.000 tonnes et emploient  600 ouvriers. L'évolution de la fabrication du savon au XIXe siècle permet à la savonnerie marseillaise d'élaborer des produits de grande renommée (savon à l’huile d’olive, à l’huile de palme...). Aujourd’hui il reste très peu de savonneries en activité mais le savon reste intemporellement associé à l’image de Marseille.

 

La Bouillabaisse

A l'origine il s'agissait d'un plat populaire de pêcheurs qui aujourd’hui fait part intégrante de la haute gastronomie française.

Cette préparation est proposée en deux services : la soupe puis les poissons. Mais de jeunes chefs n’hésitent pas à réinterpréter la recette traditionnelle (milk shake de bouillabaisse, hamburger de bouillabaisse...)

La bouillabaisse marseillaise devra comprendre au minimum 5 espèces parmi les suivantes: rascasse, baudroie (lotte), rascasse blanche, fielas (congre), araignée (vive), chapon (scorpène), galinette (rouget grondin), Saint-Pierre, cigale de mer, langouste. Plus d’infos sur www.bouillabaisse.com

 

 

Savez-vous parler marseillais ?

 

Cacou: celui qui frime, faire le cacou.

Cagnard: le soleil.

Cagole: fille de petite vertu, style un peu déluré. Mais aussi la fameuse bière marseillaise.

Dégun: personne, y ‘a dégun, il n ‘y a personne.

Peuchère: le pauvre ! Avec compassion.

Estranger: touriste, non marseillais.

Pointu: barque marseillaise, prolongée par le capian , figure de proue, symbole phallique viril.

Fada: fanatique, passionné fou.

S’escagasser: s’énerver, se décarcasser.

 

 

 

 

Textes et sources : www.marseille.fr - www.marseille-tourisme.com

Haut    

Get Adobe Flash player