jeu concours seniors

NEWSLETTER

Recevez gratuitement
notre newsletter !

Préparer votre jardin pour la saison de nidification des oiseaux

 

La diminution des forêts a causé la disparition d’un grand nombre d’habitats et de nids naturels pour les oiseaux. Ils ont donc de plus en plus de difficultés à trouver un lieu de nidification. C’est pour cette raison qu’un certain nombre d’espèces d’oiseaux s’installent de plus en plus souvent en zone urbaine.

Si vous n’avez pas encore installé un nichoir il est encore temps de le faire. Plus vous le faites tôt, plus vous avez de chance de voir un couple d’oiseaux élire domicile dans votre jardin. En installant des nichoirs, vous aidez vraiment les animaux à trouver un lieu de nidification adéquat. Vous aurez également grand plaisir à admirer les oisillons.

Vivara, le spécialiste de la faune de jardin, vous présente ici ses conseils pour choisir et poser un nichoir approprié pour les oiseaux de votre jardin.

 

Quelle taille ?

Les nichoirs existent dans de très nombreuses formes et tailles. Un nichoir de taille unique ne conviendrait en effet pas à tous les oiseaux, et en fait le diamètre du trou d’envol est le moyen principal de déterminer quelle espèce vous allez attirer. Si vous avez des passereaux et des mésanges ou peut-être des grimpereaux ou des gobemouches noirs dans votre jardin, ils rechercheront des nichoirs avec un trou d’envol plus petit, tandis que des oiseaux dites ‘semi-cavernicoles’ comme les rougegorges, les troglodytes, les merles et les grives préfèrent nicher dans des nichoirs semi-ouverts.

 

Quelle matière ?

Les nichoirs sont traditionnellement en bois, mais aujourd’hui on utilise d’autres matériaux aussi. La gamme de nichoirs WoodStone® de Vivara a été conçue et développée par son équipe d’ornithologues pour répondre aux besoins spécifiques des oiseaux sauvages. Contrairement à un nichoir en bois, ces nichoirs robustes sont imputrescibles et ne se détérioreront pas. Le mélange de béton et des fibres de bois assure une isolation optimale et une longue durée de vie (garantie de 10 ans !), et en plus cela protège contre les attaques des prédateurs. Les nichoirs en Éco-plaque, matériau 100% recyclé, offrent également de la protection contre les intempéries et les prédateurs, mais sont plus légers que les nichoirs WoodStone®.

 

Installer correctement un nichoir.

  • Choisissez d’abord un endroit calme pour installer votre nichoir à une hauteur optimale entre 1,5 m et 5,5 m. S’il y a des chats dans les environs il est conseillé de situer le nichoir encore plus haut.
  • Si vous n’avez qu’un site exposé, orientez le nichoir vers le nord, est ou sud-est, en évitant les vents dominants et le plein soleil.
  • Situez les nichoirs ouverts près des plantes grimpantes pour qu’ils soient partiellement cachés.
  •  Un nichoir près de la végétation aide les jeunes oiseaux à prendre leur premier envol car cela leur offre du support et un bon abri.
  • Si vous installez plusieurs nichoirs dans votre jardin, il ne faut pas les placer trop proches les uns des autres. Cela peut entraîner des disputes territoriales, ce qui gaspille inutilement de l’énergie.
  • Par contre, les espèces comme les hirondelles de fenêtre, les moineaux domestiques et les martinets noirs préfèrent nicher en colonies, donc les nichoirs spécialisés pour ces espèces sont à installer côte à côte.
  •  Ne remplissez pas le nichoir avec de la paille ou de la sciure. Les oiseaux rempliront eux-mêmes le nichoir avec des matériaux qui leur conviennent.

Les oiseaux préfèrent ‘inspecter’ d’abord un nichoir afin de s’y habituer et de s’assurer qu’il leur est convenable, voilà pourquoi il est préférable d’installer les nichoirs en automne, mais il est encore temps de le faire. Même si votre nichoir n’est pas occupé cette saison il servira d’un abri douillet par temps inclément et en hiver, et la vue des nouveaux oisillons vaut vraiment la peine d’attendre !

 

Comment aider les jeunes familles.

Si vous avez la chance d’avoir un couple d’oiseaux élire domicile dans votre jardin vous pouvez finalement profiter du va et vient constant des parents, et ensuite le spectacle merveilleux des oisillons prenant leurs premier vol. Pendant la période de couvaison et d’élevage les oiseaux sont extrêmement sensibles aux perturbations, donc même si vous souhaitez vérifier s’ils sont toujours là, il ne faut pas déranger le nid ou ouvrir le nichoir avant la fin de la saison de reproduction (février à septembre) car cela peut pousser des parents à abandonner les œufs ou même les oisillons. Il vaut beaucoup mieux les laisser tranquilles et les observer de loin.

Pourtant il est toujours possible d’apporter une aide précieuse à ces petits êtres vulnérables. Lorsque les œufs ont éclos, les oiseaux adultes donnent à leur progéniture la nourriture naturelle qu’ils arrivent à trouver. Pour les oiseaux adultes, il est pratique de pouvoir se nourrir rapidement avec la nourriture offerte dans les mangeoires. Si vous retirez les mangeoires, les adultes doivent partager la nourriture naturelle qu’ils arrivent à trouver avec leurs oisillons. Quand les conditions climatiques sont froides ou humides, cette nourriture est encore plus difficile à trouver. Donc en continuant à offrir des aliments de qualité vous aidez les parents à nourrir, élever et à protéger les oisillons.

 

Un oisillon tombé du nid

Les oisillons tombés du nid sont rarement abandonnés, et souvent il est préférable de les laisser là où vous les avez trouvés. Dans la plupart des cas les parents ne sont pas loin et attendent simplement votre départ avant de s’occuper des petits. Un oisillon peu emplumé ou en duvet peut être remplacé dans son nid s’il est toujours intact, mais pour les oiseaux plus grands et bien emplumés et qui sont presque volants il est fort probable qu’ils ont quitté le nid un peu tôt. Il est  seulement recommandé d’essayer de mettre l’oisillon à l’abri s’il se trouve dans un endroit particulièrement exposé (routes, vulnérables aux prédateurs). Vous pouvez alors le mettre sur une branche, un mur, dans un arbuste ou une haie près du lieu de découvert. En cas de doute contactez un Centre de Soins.

 

Pour plus de conseils et l’assortiment complet de Vivara, consultez le site web www.vivara.fr.

 

©photo Vivara Pour la Protection de la Nature 2014

Haut