Accueil Nutrition et recettes Les excès alimentaires

Les excès alimentaires

278

L’âge modifie les besoins nutritionnels, le goût et l’odorat. Il réduit la sensation de soif et altère les fonctions digestives. L’organisme supporte d’autant plus mal des excès alimentaires qu’il est plus sensible. Sucres, sel, graisses ou alcool sont parfois consommés en trop grande quantité et peuvent entraîner des risques d’affections cardiovasculaires.

Trop de sucre

L’excès de sucre dans le sang pendant plusieurs années transforme le métabolisme et abîme l’ensemble des vaisseaux. Il est source d’hypertension artérielle, d’athérosclérose et de thrombose. Il multiplie par 3 le risque d’infarctus du myocarde ! De plus, c’est la première cause de cécité en France et l’excès de sucre peut toucher également les nerfs, les pieds et les reins. L’âge provoquant une diminution de la tolérance au glucose, le risque de diabète est donc fréquent chez les personnes de plus de 50 ans.

Trop de sel

Un excès de sel peut entraîner des problèmes d’hypertension artérielle et de rétention d’eau. Il faut se limiter à une consommation journalière inférieure à 5 g.

Trop de graisses

Une alimentation trop riche en graisses dites saturées (apportées par les aliments d’origine animale et les graisses de cuisson) a une influence directe sur le taux de cholestérol. Le cholestérol est une graisse naturelle indispensable à l’organisme fabriquée en grande partie par le foie. Mais lorsque son taux est trop élevé, il devient
l’un des principaux ennemis de nos artères. Le taux de cholestérol augmente physiologiquement avec l’âge, il est donc important de ne pas l’aggraver avec des excès alimentaires.

Trop d’alcool

En quantité modérée, le vin (rouge de préférence) est excellent pour les artères. Mais consommé en excès, il augmente les triglycérides dans le sang, ce qui favorise la formation de plaques d’athérome sur la paroi des principaux vaisseaux. L’excès d’alcool est également cause d’hypertension artérielle.

Trop de poids

L’embonpoint favorise l’hypertension et s’accompagne d’un taux de cholestérol ou d’une glycémie trop élevés qui peut se transformer en diabète. Comment mesurer un excès de poids ? Tout simplement en prenant son tour de taille! A partir de 88 cm chez la femme et de 102 cm chez l’homme, il y a un risque d’affection cardiovasculaire.

Source : Fédération Française de Cardiologie – www.fedecardio.com

Photo : Pixabay