Accueil Loisirs & Détente La randonnée, un loisir facilement accessible

La randonnée, un loisir facilement accessible

618

Premier sport de nature, on estime aujourd’hui à deux personnes sur trois le nombre de passionnés pratiquant la randonnée en France. Par la diversité et les charmes de ses paysages, la région Provence-Alpes-Côte d’Azur offre des randonnées détente, sportives, thématiques et adaptées à chacun. En liberté ou accompagnées en rassemblement réguliers, les randonnées pédestres associent parfaitement la convivialité et le plaisir avec le sport, la forme et la santé. Voici un aperçu des sites incontournables à découvrir dans notre région.

En montagne

Le Queyras (Hautes Alpes)

Son relief original et son climat exceptionnel très ensoleillé en font une région privilégiée où se mêlent plantes méditerranéennes et alpines. Les sentiers se promènent à travers les sous-bois de mélèzes, jusqu’en altitude, où les moutons ajoutent du relief au vert des pâturages et au bleu du ciel. Les fleurs de Provence se mélangent à celles de l’Arctique et du Caucase pour une explosion de couleurs. Sur le chemin, vous apprécierez la fraîcheur d’un torrent, d’une source, la beauté de tous ces lacs de montagne ou la simplicité de ces petites chapelles construites dans des sites retirés mais splendides, témoignages d’une foi profonde. Les plus courageux se verront récompensés par les grandioses panoramas que l’on découvre du haut des sommets. Pour les amateurs d’itinérance, à faire absolument, le GR58 Tour du queyras, en liberté ou accompagné, en gîte, refuge ou en hôtel.

Les Dentelles de Montmirail (Vaucluse)

Situées au sud de Vaison-la-Romaine et à l’ouest du mont Ventoux, les Dentelles de Montmirail sont un lieu propice aux activités de pleine nature comme la randonnée pédestre ou l’escalade. Au dessus des vignobles, dans la perspective des villages accrochés ou accolés à des parois rocheuses, les Dentelles ornent véritablement le paysage. Ces collines de faible altitude (de 500 à 735 mètres) sont cou¬vertes d’une végétation méditerranéenne, plantes aromatiques, chênes verts, pins d’Alep et sont dominées par une crête de calcaire finement sculptée par l’érosion, véritables dentelles de pierre blanches qui illuminent la Provence des Papes. Les vignes implantées sur ses flancs produisent des crus prestigieux comme ceux de Vacqueyras, de Gigondas ou encore Muscat et vin de Beaumes de Venise.

Les Préalpes de Grasse (Alpes-Maritimes)

Les Préalpes de Grasse, appelées aussi Préalpes de Castellane, s’étendent du Verdon jusqu’à la basse vallée du Var, dans les départements des Alpes-Maritimes, du Var et des Alpes de haute-Provence. La partie située au dessus de
Grasse à une quinzaine de kilomètres de la côte est composée de hauts plateaux calcaires dominés par les premières chaînes montagneuses comme l’Audibergue ou le Cheiron. Ces plateaux arides sont entaillés de gorges profondes, comme celles du Loup que les anciens contournaient, peu enclins à se mesurer à ces défilés sombres et dangereux. Au pied de la montagne du Cheiron, blottis autour de leurs châteaux, aujourd’hui en ruines, se dressent quelques vieux villages perchés qui s’animent avec les beaux jours et l’arrivée de nombreux touristes. Les randonnées pédestres s’effectuent généralement autour de Grasse en passant par les villages de Gourdon, Coursegoules, Le Broc , Bézaudunles-Alpes et Gréolières. Gourdon.

Les Gorges du Verdon (Alpes-de-Haute-Provence)

Frontière naturelle entre le département du Var et celui des Alpes-de-haute-Provence, le Verdon jaillit à l’orée du Parc National du Mercantour, à l’ouest du Col d’Allos. Il traverse le Parc Naturel Régional du Verdon et se jette dans la Durance à hauteur de Cadarache (Bouches-du-Rhône). D’une longueur totale de 170 km, le Verdon tire son nom de la couleur émeraude de ses eaux. Après Castellane (Alpes-dehaute-Provence), il s’engage sur 30 km, dans une profonde entaille appelée couramment le Grand Canyon du Verdon. Cette entaille gigantesque dont la profondeur varie entre 250 et 750 mètres et que l’on croirait sculptée par les dieux, résulte du fantastique travail d’érosion du Verdon sur les plateaux calcaires de Provence. Décors féériques, dénivelé impressionnant, sensations fortes garanties sur les escaliers suspendus au-dessus du vide… Des randonnées inoubliables réservées aux bons marcheurs !

A la campagne

Le Luberon (Vaucluse)

L’ocre du Colorado de Rustrel ou celui des falaises de Roussillon s’oppose au bleu du ciel ou à la verdure avoisinante. La vallée du Calavon est un immense verger qui s’oppose aux massifs qui l’entourent : monts du Vaucluse et les Alpes de haute Provence au nord, Petit et Grand Lubéron au sud. Couvertes de forêts ou rocailleuses, sauvages et percées de gorges étroites, ces montagnes abritent de vieux villages perchés qui dominent la vallée. Sites exceptionnels, abbayes, châteaux, vieux villages, senteur de lavande, soleil… voici le programme de randonnées itinérantes qui vous attendent à travers le Luberon.

Les Montagnes sacrées de Provence (Bouches-du-Rhône)

La Sainte Victoire et le massif de la Sainte Baume sont deux des montagnes sacrées de Provence. Ces montagnes calcaires orientées Est-Ouest sont toutes nées du plissement alpin. Elles présentent de fortes similitudes : une même hauteur, des versants asymétriques se terminant par des barres rocheuses d’un blanc vif qui contraste avec les terres ocres ou le bleu du ciel. Les paysages arides mais grandioses de la Sainte Victoire vous enchanteront : une route permet de faire tout le tour de la montagne, offrant de superbes points de vue sur la Sainte Victoire et de nombreux points de départ de promenades. De son côté, la Sainte Baume offre des paysages uniques en Provence par sa forêt, ses nombreuses grottes et ses sources d’eau pure.

Les Alpilles (Bouches-du-Rhône)

Ce massif montagneux présente un paysage original de roches blanches calcaires qui se découpent dans le ciel bleu azur. Mais, sur la rive gauche du Rhône, au nord de Tarascon, les sommets arides laissent place à un ensemble de collines escarpées aux versants couverts de plantes aromatiques et aux vallées arboricoles. Le massif des Alpilles est très réputé pour la randonnée. La vue du Rocher des Deux Trous est splendide et la visite des Baux est impé
rative, tout comme celle de la Cathédrale d’Images. Sites historiques et panoramas époustouflants vous attendent dans les Alpilles, mais attention au mistral qui souffle particulièrement au printemps !

Près de la mer

Le Massif de l’Esterel (Var)

Entre la Méditerranée et la Provence calcaire, l’Esterel est un massif volcanique de faible altitude, au relief tourmenté et profondément raviné. Ces pitons, de couleur rouge foncé, contrastent ardemment avec le ciel et l’eau transparente de la mer qui s’infiltre dans le Massif et nous offre des calanques aux parois abruptes, des pointes, des criques ou de belles plages de sable fin. Les paysages sont variés, à la fois montagneux, forestiers ou maritimes. Malgré les incendies successifs, pins d’Alep, châtaigniers, charmes, figuiers et oliviers poussent à profusion et côtoient palmiers, agaves, mimosas, eucalyptus, robiniers et plantes tropicales importées qui ont particulièrement bien prospéré grâce à la douceur de la température. Traversé par de nombreux sentiers de randonnée, on peut y faire de très belles balades à pied ou en vélo.

Les Calanques (Bouches-du-Rhône)

Le massif des Calanques s’étend sur plus de 20 km de long sur 4 km de large entre Les Goudes, au Sud-Ouest de Marseille, et Cassis. Ses points culminants sont le sommet de Marseilleveyre (432 m) et le Mont Puget (565 m). Les calanques, qui font le charme et la beauté de ce massif, sont d’étroites vallées, échancrées aux parois abruptes, creusées autrefois par des cours d’eau et noyées aujourd’hui par la mer. Sugiton, Sormiou, Escu, En-Vau, Morgiou… plus d’une dizaine de calanques font le bonheur de nombreux randonneurs grâce au vaste choix de petits chemins accrochés entre la mer et les reliefs tortueux. Les sentiers du littoral vous permettront
d’apprécier la beauté de ces paysages où ciel bleu, mer et roche blanche captivent tous les regards.

Sources : http://paca.ffrandonnee.fr/ www.provenceweb.fr/ www.sentiersdefrance.com www.baladeenprovence.com www.cote.azur.fr/rando/ www.provenceguide.com/
www.visitprovence.com www.visitvar.fr/ www.alpes-haute-provence.com/ www.hautes-alpes.net/alpes-rando/randonnee.html