Accueil Beauté Du grain de beauté au mélanome

Du grain de beauté au mélanome

943

Le grain de beauté est une tache pigmentée qui apparaît sur la peau dans l’enfance. Il est développé à partir de mélanocytes. Chez l’adulte, on retrouve environ une vingtaine de taches pigmentées sur le corps. Elles se développent au cours de la vie avec un pic pendant l’adolescence. Leur nombre dépend de l’hérédité, des expositions au soleil, de certains facteurs favorisants comme la grossesse. Le plus souvent ces taches appelées aussi nævi, sont bénignes et le resteront ; mais toute modification d’aspect peu faire craindre un mélanome malin.

Le mélanome malin

Le mélanome malin est un cancer de la peau qui se développe aux dépens des mélanocytes. Il survient d’emblée ou sur un grain de beauté qui se modifie. Il doit être diagnostiqué très tôt pour éviter la survenue de métastases qui vont mettre en jeu le pronostic vital et diminuer les chances de guérison. La précocité du dépistage est essentielle. Si vous pensez qu’un de vos grains de beauté a changé d’aspect, qu’il a évolué, en taille, en couleur, en épaisseur, consultez rapidement votre médecin.

Les personnes à risque

Les sujets à risque sont ceux qui ont :

■ Des antécédents familiaux de mélanome

■ De nombreux grains de beauté

■ Des grains de beauté dont l’aspect change

■ La pratique de nombreuses séances de cabines d’UVA

■ La peau et les yeux clairs

■ Eu des coups de soleil dans l’enfance ou l’adolescence

■ Des activités fréquentes en plein air

Comment examiner votre peau ?

L’auto-examen régulier de votre peau est indispensable au dépistage précoce des mélanomes. Il est facile à réaliser, seul avec un miroir ou avec l’aide d’un proche.

Les parties à examiner sont :

■ Votre corps les bras levés, de face et de dos dans un miroir et sur les côtés;

■ Les avant-bras, le dessous et le dessus des bras, les aisselles, les paumes des mains et les ongles;

■ L’arrière des jambes, les espaces entre les orteils, la plante des pieds, les parties génitales;

■ Le cou, la nuque et le cuir chevelu, raie par raie avec un miroir à la main;

■ Le visage, sans oublier les oreilles;

■ La poitrine et le ventre;

■ Le bas du dos, les fesses et la face postérieure des cuisses Vous devez pratiquer cet auto-examen régulièrement, 2 à 3 fois par an.

La prévention du risque solaire

L’exposition solaire peut entraîner l’apparition d’un mélanome, le plus sérieux des cancers de la peau, mais elle peut également provoquer d’autres affections cutanées.

■ Coup de soleil : de la peau rougie jusqu’à la brûlure du second degré.

■ Lucite estivale bénine : éruption cutanée déclenchée par les UVA lors des premières expositions et caractérisée par des rougeurs et de fortes démangeaisons.

■ Photosensibilisations : les parfums, certaines plantes ou huiles essentielles, certains médicaments peuvent entraîner des réactions cutanées dues en majeure partie aux UVA. ■ Photo-vieillissement : les expositions solaires répétées et mal ou non protégées accélèrent et accentuent les signes du vieillissement de la peau (rides, perte d’élasticité, taches brunes…).
■ Carcinomes baso-cellulaire et spino-cellulaire : ces tumeurs engagent rarement un pronostic vital mais doivent néanmoins faire l’objet d’un dépistage.

La protection solaire reste le moyen de prévention le plus efficace

Les protecteurs solaires sont des produits cosmétiques qui aident à mieux prévenir le risque solaire. En revanche, ils n’absorbent que partiellement les rayons du soleil et n’excluent pas les autres moyens de protection lors de toute exposition solaire.

Comment bien profiter du soleil

■ Evitez l’exposition au soleil entre 12 et 16h

■ Appliquez le produit photoprotecteur avant de vous exposer au soleil

■ Renouvelez fréquemment l’application pour maintenir la protection, surtout après avoir transpiré, avoir nagé ou vous être essuyé.

■ L’utilisation d’un produit photoprotecteur ne doit vous inciter à rester longtemps au soleil.

■ La surexposition au soleil est une menace sérieuse pour la santé.

■ Utilisez une protection vestimentaire (T-shirt, chapeau, lunettes…)

 

Plus d’infos :et sources Syndicat National des Dermatologues