Accueil Nutrition et recettes Le melon, parfum de l’été

Le melon, parfum de l’été

281

Le type de melon le plus consommé en France est le « type charentais », dénomination qui n’a rien à voir avec son origine géographique. Le melon de nos régions est cultivé dans différents bassins de production à savoir : le Sud-Est, le Centre-Ouest et le Sud-Ouest.

Bien choisir son melon

Tout le monde a son petit truc pour choisir le melon idéal, frais et sucré. Des petites astuces qu’on se repasse les uns les autres entre amis ou en famille. Mais quelles sont vraiment les plus efficaces pour faire le bon choix ?

Le premier des critères est un indice visuel : à pleine maturité le pédoncule du melon se fissure. Cette craquelure en forme d’étoile plus ou moins marquée est donc un très bon signe !

Le second critère est le poids : c’est en comparant deux melons de même grosseur qu’il faut choisir. Le melon à garder est le plus lourd car c’est la maturité qui lui fait prendre du poids. Au toucher l’écorce doit être ferme mais souple.

Puis vient le parfum : on porte le melon à son nez et il doit exhaler une bonne odeur sucrée.

Contrairement aux idées reçues, le melon est un (légume) fruit fragile. Son épiderme marque très facilement et il doit donc être manipulé avec précaution. En revanche, si le melon présente une tâche de couleur, celle-ci n’est pas un défaut. Elle correspond simplement au contact du fruit avec le sol dans la melonnière. Elle fait donc partie de l’histoire du melon, et n’enlève rien à ses qualités gustatives et olfactives.

Bien le conserver

Toujours cueilli à maturité, le melon arrive sur nos étals tout à fait prêt à être consommé. Il ne faut donc pas tarder à s’en régaler. On pourra néanmoins le conserver jusqu’à six jours dans le bac à légumes du réfrigérateur, mais toujours enveloppé dans un film plastique car ses arômes sont très volatils.

L’astuce : Sortir votre melon du réfrigérateur environ une heure avant de le consommer pour profiter au maximum de ses saveurs subtiles.

À chaque appétit son melon

Différentes tailles de melons charentais sont désormais proposées sur nos étals, selon un calibre bien précis et partagé par les différents producteurs.

Taille S : c’est le poids léger de la famille. Il pèse moins de 650 grammes et se savoure en solo. Un petit creux? Une envie de dessert léger ? D’un petit-déjeuner vitaminé ? Les occasions sont nombreuses de se régaler de ce fruit de l’été, frais et léger. D’ailleurs, les enfants aussi en raffolent ! On prendra alors plaisir à le couper en deux horizontalement avant de le déguster à la petite cuillère…

Taille M : catégorie poids moyen, celui-ci pèse entre 650 et 950 grammes. C’est le plus courant, celui que l’on aime partager en tête à tête. Un partage égal, et voilà le melon qui est prêt pour un dîner en tête à tête. On le coupe en deux pour le déguster frais, avec une belle tranche de jambon de Parme, ou, plus original, on le détaille en billes à l’aide d’une cuillère parisienne avant de les répartir au sein d’une superbe salade estivale.

Taille XL : voici le poids lourd de la famille, pesant plus de 950 grammes. Sa belle taille autorise une franche générosité. C’est le melon que l’on aime partager en famille lors des belles journées d’été ensoleillées. On le coupe en deux dans le sens des nervures puis on retire les graines avec une cuillère avant de le recouper par quartiers. On pourra ensuite distribuer à chacun sa petite part de bonheur sucré…

Fraîcheur et légèreté

Savoureux, idéal en toutes occasions et d’une absolue légèreté, le melon de nos régions est un concentré de bienfaits ! Constitué à 90 % d’eau, le melon est un fruit de l’été par excellence, délicieusement sucré et rafraîchissant.

Riche en vitamine B9, il détient la plus haute teneur moyenne en folates parmi les fruits : 100 g de melon couvrent 49% des valeurs nutritionnelles de référence (VNR) ! Sa couleur orangée est le résultat d’une présence importante de bêta-carotène : en effet, le melon est source de vitamine A. Il est également source de potassium (100 g couvrant 16,45 % des VNR).

Conseil cuisine

N’oubliez pas que le melon peut aussi se cuisiner ! Déguster un melon frais et cru, c’est un des véritables plaisirs de l’été. Et pour des envies glacées, rien de tel qu’un sorbet. Mais on peut aussi poêler des tranches de melon pour accompagner un magret de canard ou le compoter dans une casserole pendant 45 minutes. Pensez-y !

L’alliance parfaite

Le melon se marie très bien avec les agrumes. Nature, rehaussé de jus de citron, il est délicieux. Pour un cocktail alliant fraîcheur et légèreté, laissez-vous tenter par un smoothie au melon charentais jaune et citron vert, à découvrir sur www.lemelondenosregions.com

Sources : Le melon de nos régions (www.lemelondenosregions.fr)