Accueil Actualités COUP D’OEIL SUR LES SAVOIR-FAIRE LOCAUX À SAMOËNS (HAUTE SAVOIE)

COUP D’OEIL SUR LES SAVOIR-FAIRE LOCAUX À SAMOËNS (HAUTE SAVOIE)

138

Station-village de Haute-Savoie, Samoëns est un véritable village authentique de montagne situé dans la vallée du Giffre, fait de charme, d’histoire et d’Hommes. Artisans, producteurs, ou encore tailleurs de pierre, ils sont l’âme et le savoir-faire de la station et la font vivre au quotidien. Voici un tour d’horizon de ces personnages incontournables de Samoëns.

Aurore Delesmillières et Bernard Mogenet, producteurs d’un fromage unique: Le Crioutin

Ils se sont lancés depuis 2008 dans la production d’un fromage au lait de vache cru et entier : le Crioutin. Produit uniquement à Samoëns, ce fromage au goût si particulier est fabriqué à partir de la traite quotidienne. Propriétaires d’un troupeau d’une cinquantaine de vaches, alimenté de fourrage et d’herbe de leurs prairies, Aurore Delesmillières et Bernard Mogenet sont les seuls agriculteurs du cru à proposer le Crioutin. Ce fromage se trouve à la ferme et chez certains commerçants. Il se déguste également dans certains restaurants septimontains à travers de magnifiques recettes comme le Crioutin au chutney d’ananas du 8M des Monts.

Christian Chauplannaz, responsable technique du jardin botanique «La Jaÿsinia» depuis 1983

Cet ancien sapeur-pompier est responsable technique du jardin botanique de Samoëns depuis 1983. Technicien de recherche du Muséum National d’Histoire Naturelle, il est une figure du jardin botanique la Jaÿsinia, cet immanquable jardin alpin classé aux monuments historiques de France et jardin remarquable. Cet écrin de nature a vu le jour grâce à la destinée exceptionnelle d’une septimontaine, Marie-Louise Cognacq-Jaÿ, la fondatrice de La Samaritaine à Paris, qui a offert ce joyau à sa commune natale. Tout au long de l’année, il encadre des équipes de jardiniers, accueille les chercheurs, participe à des investigations botaniques en Haute-Savoie et à l’étranger. C’est encore lui qui élabore l’Index Seminum, le catalogue des espèces vivantes conservées dans le Jardin.  Véritable amoureux de « La Jaÿsinia », il fait partager sa passion au grand public en conduisant les visites commentées du jardin avec humour. C’est également un apiculteur de montagne très averti.

Thierry Froissard, Meilleur ouvrier de France

Thierry Froissard a été sacré champion du monde de pâtisserie en 1989 mais aussi meilleur ouvrier de France dans la catégorie « sorbet et crème glacée » en 1994.

En 1998, il s’installe dans une authentique maison de 1880 « À la Jaÿsinia» où il créé sa pâtisserie, chocolaterie et salon de thé qui est aujourd’hui un lieu incontournable lors d’un séjour à Samoëns. En été, c’est l’endroit idéal pour déguster de délicieuse glaces ! Cette pâtisserie très prisée propose des produits issus de circuits courts pour que le goût soit le plus représentatif possible des saveurs septimontaines. Par exemple, la glace est faite avec du lait des Vallons, le beurre vient de la Roche sur Foron et la farine de St Pierre de Faucigny. La spécialité à goûter d’urgence : la galette septimontaine

Pierre Bianco, un des deux derniers frahans de Samoëns

Au détour de chaque rue, de chaque sentier ou de chaque chapelle, l’histoire des tailleurs de pierre s’affiche fièrement dans le village de Samoëns. Il compte encore deux tailleurs de pierre qui perpétuent cette tradition bien ancrée : Guillaume Bozonnet et Pierre Bianco.

Maçon de métier et surtout tailleur de pierre passionné, Pierre Bianco rêvait de recréer de ses propres mains une sphère qui semblerait être en mouvement. Sa passion pour le métier de tailleur de pierre lui permit de réaliser son chef-d’œuvre au bout d’une lente gestation. C’est ainsi que les promeneurs qui longent sa maison du Clos Moccand, peuvent admirer son énorme boule de billard (53 cm de diamètre) tournant sur elle-même. Les continents dessinés sur ces 200 kg de calcaire reposent sur un mince filet d’eau dont la pression imprime à la sphère un mouvement perpétuel. Une terre façonnée et fascinante…

Beaucoup d’autres œuvres ont été réalisées comme un lithopone, un edelweiss, un penseur, etc… certaines de ses œuvres sont en accès libre devant sa maison. Aujourd’hui retraité, Pierre a consacré une bonne partie de sa carrière à la rénovation des fermes des environs et à l’édification de nouvelles maisons. Il continue ses créations dans son atelier du sous-sol de sa maison.

Bertrand Pégorier, Compagnon charpentier

Il est l’un des rares compagnons charpentiers de France… Encore plus rare, il est l’un de ceux qui travaillent spécifiquement le chêne. Bertrand Pégorier fait partie de ces artistes aux mains d’or qui façonnent et sculptent le bois selon des méthodes ancestrales pour redonner à l’habitat d’aujourd’hui le charme et la grandeur de celui d’hier. Pour apprécier son travail, il suffit d’aller au restaurant « La Table de Fifine » où l’on peut découvrir une magnifique charpente en vieux chêne.

  Pour toute demande de visuels, de reportages, ou d’interviews, n’hésitez pas à nous contacter. Contacts presse : Agence RevolutionR : Anne THIRIEZ – 01 47 10 08 44/06 72 07 12 10 – athiriez@revolutionr.com OT Samoëns : Isabelle CADOUX – 04 50 34 15 49 – isabelle@samoens.com