Accueil Loisirs & Détente Le Luberon, le meilleur de la Provence

Le Luberon, le meilleur de la Provence

156

L’Isle-sur-la-Sorgue

Elle est pourvue d’un très beau patrimoine architectural, dont les maison avec terrasses que l’on découvre en faisant une promenade sur les quais. Le centre de L’Isle-sur-la-Sorgue, qui est une vieille cité renferme quelques très beaux édifices historiques et religieux, comme la magnifique église Notre-Dame-des-Anges. Cette dernière, classée monument historique, est l’une des plus belles église baroque de Provence et fait partie des incontournables à découvrir.

La richesse du patrimoine architectural de cette commune s’incarne également dans la tour Boutin (seul témoin des anciennes fortifications qui entouraient la ville), le château de Mousquety, le domaine de la Foulquette, ou encore la chapelle Saint-Andéol de Velorgues. Son cadre de vie exceptionnel et ses nombreux autres attraits font de L’Isle-sur-la-Sorgue l’une des communes les plus agréables de la région PACA. La commune comprend de nombreux commerces et lieux où il fait bon s’arrêter pour goûter à l’ambiance locale et découvrir les trésors du coin. Les antiquaires, les boutiques de caractère et les galeries sont notamment des lieux où il ne faut pas manquer de se rendre lors d’un séjour, car ils font partie de l’âme de cette commune qui a su préserver son authenticité.

L’Isle-sur-la-Sorgue peut également se vanter d’être culturelle avec ses quatre musées, dont le centre d’art Campredon et le musée de la poupée et du jouet ancien.

La vie à L’Isle-sur-la-Sorgue s’écoule au rythme d’évènements festifs, tels que le festival de la Sorgue en juillet, le corso nautique en été, le festival Trace de poète, ou encore le très attractif marché flottant qui a lieu en août. L’isle-sur-la-Sorgue est également connue pour accueillir la Foire Internationale Antiquités et Brocante qui se tient tous les ans en deux temps, au mois d’avril à la période de Pâques et au mois d’août. Très prisée, cette foire attire des amateurs de brocante et antiquités venant de toute l’Europe.

Enfin, L’Isle-sur-la-Sorgue se veut très romantique avec ses canaux, ses ruisseaux et la rivière qui se veulent propices à de belles promenades au fil de l’eau. La commune de L’Isle-sur-la-Sorgue est le lieu idéal pour un week-end ou un séjour dédié à la détente et au plaisir de s’immerger dans une ambiance authentique et conviviale.

Beaumont de Pertuis

Beaumont a pris parti pour la Ligue durant les affrontements religieux du 16ème siècle. La ville est alors assiégée, et se rend aux royalistes en juin 1589. Le village est alors pillé et partiellement brûlé. Une vingtaine d’hommes sont pendus. C’est seulement au 19ème siècle que la population et le développement économique retrouvent un essor. Malheureusement, un tremblement de terre en 1812 puis un exode rural important entre 1900 et 1955 et Beaumont voit sa population se réduire à nouveau de 50%. Aujourd’hui le centre d’études nucléaires de Cadarache favorise la remontée démographique de Beaumont de Pertuis.

Vous pourrez découvrir les fontaines qui sont nombreuses à Beaumont de Pertuis, avec par exemple la fontaine du cours, la fontaine basse et la fontaine des morts. Vous pourrez également observer des vestiges de remparts médiévaux, avec des tours encore visibles, témoignages d’un patrimoine historique riche.

Le village de Beaumont de Pertuis jouit aussi d’un patrimoine religieux important avec, tout d’abord, l’église romane Saint Jean-Baptiste et son horloge, et la petite chapelle romane située sur la colline Sainte-Croix qui vous fera bénéficier d’un magnifique panorama. La grotte de Saint Eucher de Lyon, grotte naturelle, vous surprendra avec sa chapelle, sa statue de Saint Eucher et sa terrasse suspendue sur la falaise. Vous ne pourrez pas manquer la chapelle Notre Dame de Beauvoir qui est inscrite au patrimoine général et qui a abrité une gigantesque fresque représentant la vie de Jésus, sans doute la fresque la plus ancienne découverte en Provence.

Lourmarin

Lourmarin fait partie des plus beaux villages de France. Au pied du Luberon le village est une des seules portes qui permet de traverser le massif, par la Combe de Lourmarin.

Situé à la sortie de la combe qui sépare le petit du grand Luberon sa position a été jugée stratégique depuis la préhistoire pour surveiller le passage sur la vallée de l’Aiguebrun. Les comtes d’Agoult y construisent une forteresse au Moyen-Âge que leurs descendants remplacent à la Renaissance par un magnifique château, imposant mais à la façade aérée de fenêtres à meneaux.

Lourmarin possède ce charme unique des villages de Luberon où les calades (ruelles pavées) serpentent du beffroi à l’église, rencontrant des fontaines et longeant des façades de pierres rustiques. Ces rues sont régulièrement animées le vendredi matin par un marché paysan et, occasionnellement, par des étals d’artisans. Si vous n’avez pas le courage de faire vos achats en plein soleil, vous pouvez les faire à la fraîche au marché nocturne organisé pendant l’été. De Lourmarin vous pouvez vous rendre à Aix en une demi-heure, à Avignon en trois quarts d’heure ou à Apt en 20 minutes.

Beaumettes

Du provençal « balma » qui signifie grotte, le petit village de Beaumettes tire son joli nom. Peuplé de 350 habitants, ce charmant petit village traditionnel offre une atmosphère paisible hors des sentiers touristiques. Le village de Beaumettes est situé dans le parc naturel du Luberon, sur le piémont d’une petite colline et limité au sud par la vallée du Calavon.

Les alentours du village offrent des paysages charmants et typiquement provençaux de garrigue, de vergers, d’oliviers et de vignobles. Et à la villa romaine de Font-de-Loup, les vestiges millénaires attestent l’antique présence romaine à Beaumettes.

A visiter : La villa romaine à Font-de-Loup avec ses mosaïques. Le château du XVIIIème et du XIXème siècle. L’église paroissiale de l’Annonciation qui date du XIIème siècle. Les maisons troglodytes et les ruines d’une ancienne chapelle.

Banon

Cette commune de caractère oscille entre tradition et modernité. Dans le centre du village se trouve une gigantesque librairie de 1500 m2, repaire des flâneurs et des littéraires avides de lecture. C’est bien ici, dans le petit village de Banon, que bien des amateurs du monde entier trouvent les derniers exemplaires de certains ouvrages devenus rares.

Plusieurs sites situés dans le village ou à proximité de Banon méritent un détour attentif. Le gouffre du Caladaire est un splendide aven façonné par les eaux souterraines. Cet endroit insolite ravira les curieux comme les amateurs de spéléologie Banon se distingue par ses nombreux vestiges gallo-romains et plusieurs trésors mis au jour par des fouilles archéologiques. Les vestiges de la villa gallo-romaine et la nécropole de Font-Crémat.

Forcalquier

Le respect des traditions flotte dans l’air de Forcalquier. Il faut dire qu’au 12ème siècle, Forcalquier était la vaillante capitale d’un comté puissant, régnant sur les villes de Gap, Sisteron, Manosque …

Le musée municipal détient une impressionnante collection de photographies de la région, prises au long du XIXème siècle. Un témoignage poignant de l’évolution d’une ville qui n’oublie pas son héritage !

Le couvent des Cordeliers abrite une antenne de l’Université Européenne des Senteurs et des Saveurs, que vous pourrez d’ailleurs visiter en haute saison. Le marché de Forcalquier, un des plus grands et des plus réputés marchés du Luberon, voire de Provence. Il remonte à la période romaine. Passez à Forcalquier le lundi matin pour en profiter. Vous trouverez là tous les produits de saison et du terroir, mis à l’honneur.

Gordes

Gordes est un village fait de maisons en pierre sèche, caractéristiques du pays d’Apt, qui lui confèrent un charme exceptionnel. Vous adorerez flâner dans ses rues caladées, Un grand moment de poésie provençale, une beauté qu’il vous faudra absolument contempler au moins une fois !

Gordes the beautiful village from provence – France

Les maisons en pierre sèche s’étagent le long des ruelles caladées jusqu’à l’église et au château qui veillent sur le village. On découvre au gré de la flânerie des voûtes, des porches superbes, des demeures aux murs de pierres plates savamment restaurées, des détails architecturaux subtils et finement ouvragés. Enfin, au détour des rues on aperçoit le paysage somptueux sur la vallée du Luberon.

Les «villages citadelles» comme Gordes sont un défi à la nature. Pour faire face au manque d’espace au sol, les maisons intra-muros s’entassent, mais surtout, il existe une face cachée, une vie souterraine. Si les gens vivaient en surface, l’industrie et l’artisanat du village ont trouvé leur place en creusant la roche. Il existe à Gordes un gigantesque réseau souterrain souvent beaucoup plus impressionnant que les maisons assises dessus.

A visiter : Le village des bories et ses cuves à vin, bergeries, ruelles et murs d’enceinte. L’abbaye de Sénanque du XIIème siècle. Le château de Gordes d’époque médiévale et Renaissance. L’église Saint-Firmin. Le musée Pol Mara. Le musée de l’histoire du verre. Le musée du Moulin des Bouillons, classé monument historique avec ses pressoirs à olives du Ier au XVIème siècle.

Lacoste

Découvrez l’un des plus beaux bijoux du Luberon, le village de Lacoste. On vient à Lacoste pour son patrimoine culturel et architectural, mais aussi pour profiter de son offre sportive au sein d’une nature atypique.

Si vous aimez les lieux atypiques et chargés d’histoire, ne manquez pas les anciennes carrières souterraines de pierres. Vous pourrez également admirer le beffroi avec son campanile en fer forgé, une église du XIIème siècle, un ancien temple protestant du XIXème siècle et de nombreuses bories, ces cabanes en pierre sèche typiques du Sud-Est.

Mais le monument le plus renommé de Lacoste reste son château qui a appartenu au célèbre Marquis de Sade. Vous vous souvenez certainement de cet auteur aux multiples scandales dus à ses écrits érotiques et à ses mœurs particulières. Il fut contraint de quitter Paris et de s’installer dans le château de son grand-père, situé à Lacoste.

Aujourd’hui, le château est en grande partie en ruines, puisqu’il a subi les assauts de révolutionnaires, mais il conserve un aspect majestueux en dominant le village et ses remparts. Un festival culturel, organisé par son actuel propriétaire, le couturier Pierre Cardin, lui redonne vie chaque été à travers une série de concerts et de ballets.

Sources et crédit textes :www.luberon.fr